Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My Cottoncloud

Dimanche dernier je vous parlais de Read! une association qui a pour ojectif de transmettre l'envie de lire, tout en faisant la promotion des écrivains de la diaspora africaine qu'ils soient contemporains ou d'une autre époque.

 

Une colère noire

Lettre à mon fils 

de Ta-Nehisi Coates

paru en Juillet 2015

Tous droits réservés

Tous droits réservés

est le premier livre que je découvre grâce au club de lecture. Je suis totalement bouleversée par la puissance et la beauté percutante de cet essai autobiographique sur le racisme aux Etats-Unis, traduit de l'anglais "Between the world and me" (Entre le monde et moi). C'est comme un électrochoc pour réveiller le peuple américain de son "Rêve" et le confronter à la réalité brutale et destructrice que peuvent vivre les noirs.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Sous la forme d'une lettre à son fils de 15 ans, qu'il a prénommé Samory en hommage à Samori Touré  (1830-1900), héro de la résistance africaine à l'expansion coloniale française en Afrique de l'Ouest, l'auteur explore de façon proche et intime les mécanismes du racisme en Amérique.

A l'origine du livre, les pleurs de son fils devant l'acquittement des policiers responsables de la mort de Michael Brown, un adolescent noir abattu de six balles le 9 août 2014 à Ferguson alors qu'il n'était pas armé. Des bavures policières contre les noirs qui ne cessent de se succéder depuis 2012 et l'affaire Trayvon Martin...

"Voilà ce qu'il faut que tu saches : en Amérique, la destruction du corps noir est une tradition, un héritage. Je ne voudrais pas que tu te couches dans un rêve. Je voudrais que tu sois un citoyen de ce monde beau et terrible à la fois, un citoyen conscient. J'ai décidé de ne rien te cacher".

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

A travers ce livre, Ta-Nehisi Coates mêle l'histoire de son pays à sa propre histoire pour relire certains moments ou expériences de vie, mais aussi dire ses émotions, ses peurs, ses luttes, ses errances, ses incompréhensions et cette colère froide qui l'habite. Ce sont les paroles d'un journaliste brillant reconnu par ses pairs, d'un homme cultivé et passionné par les peuples africains, d'un père qui veut préparer son fils à appréhender le monde dans lequel il vit.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous ces mots affleurent avec force et intensité. Je lis et relis ce bouquin en quelques jours sans réussir à reprendre mon souffle. Je suis assomée, en perte d'équilibre, comme si j'avais reçu un coup de poing dans le ventre. C'est une sensation très surprenante et je crois que d'une certaine manière je m'identifie...

 

Je vous recommande "Une colère noire", parce que je pense que parfois on a besoin de se laisser bousculer et toucher pour ne pas oublier que le racisme est une abomination, comme toutes les autres formes de discriminations d'ailleurs. La classification des êtres humains selon leur couleur de peau n'a aucun sens pour moi. Et anthropologiquement, il n'existe qu'une race chez les hommes, la RACE HUMAINE

 

Enjoy!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Hébergé par Overblog