Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

My Cottoncloud

Je viens de terminer mon goûter et laissez-moi vous dire que je me suis régalée avec des muffins 100% fruités, gourmands et légers. La recette est très simple et rapide à réaliser. Elle ne contient ni farine, ni sucre ni levure! Un clin d'oeil à ma tata qui me l'a fait découvrir.

 

Pour la préparation, nous aurons besoin :

- de 2 bananes mûres,

- d'un oeuf,

- d'une poignée de framboise,

- d'une gousse de vanille.

 

Dans un saladier, écrasez les bananes en purée à l'aide d'une fourchette. Battez ensuite l'oeuf et les graines de vanille que vous viendrez incorporer jusqu'à l'obtention d'un mélange homogène. Enfin, versez la préparation à la moitié de chaque moule et disposez les framboises.

Pour la cuisson, préchauffer le four à 180°C pendant 10 minutes puis enfournez les muffins 25 à 30 minutes. Voilà, c'est prêt!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Petite info pour ceux d'entre vous qui se demandent comment le gâteau peut avoir une telle consistance : l'amidon contenu dans la banane remplace celui de la farine. Moi aussi je me suis posée la question alors des recherches s'imposaient lol.

 

Enjoy! 

 

 

 

Voir les commentaires

Je suis  souvent sur youtube et aujourd'hui j'ai découvert une publicité thaÏlandaise qui m'a vraiment inspirée. 

Tous droits réservés

Pour une fois, le marketing n'est pas au service du matérialisme, des achats, de la consommation et ça fait énormément de bien! Cet homme est sensible aux autres, ouvert, porteur d'émotions, témoin de bonheur. Il donne et ressent l'amour ce qui lui permet d'atteindre une compréhension plus grande de la vie. Il s'attache à être au lieu d'avoir ce qui le rend profondément humain et heureux.

 

Je ne sais pas pour vous mais je trouve cette vidéo totalement géniale et innovante!!! Nous avons besoin de ces valeurs essentielles pour nous construire, faire des choix et mieux vivre ensemble.

 

"Promouvoir le bonheur", il fallait y penser non ?!

 

Enjoy!

Voir les commentaires

Je vous emmène avec moi au coeur de la superbe exposition "L'art et l'enfant" que j'ai visité cette semaine au musée Marmottan Monet

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Réunissant près de 75 chefs-d'oeuvre de la peinture française signés Le Nain, Champaigne, Fragonard, Chardin, Greuze, Corot, Daumier, Millet, Manet, Cézanne, Monet, Morisot, Renoir, Lepage, Pelez, Bonnard, Valloton, Matisse, Picasso, Chaissac, Dubuffet...cette collection inédite née de la collaboration d'historiens et d'historiens de l'art, retrace l'évolution du statut des enfants entre les XVè et XXè siècle.

 

 

Claudine Collin Communication

J'ai adoré la présentation chronologique des tableaux qui permet de découvrir les peintures en fonction du contexte de l'époque et des courants artistiques. C'est comme si on nous invitait à remonter le temps pour traverser une multitude d'enfances : les jeux, les apprentissages, la famille, la vie quotidienne, la société...je trouve tout cela passionnant!

 

L'exposition débute avec le Moyen-Âge et l'image de l'enfant-dieu, lorsque la représentation des plus petits étaient encore limitée à la sphère religieuse. Puis, la Renaissance révèle l'enfant-roi sur lequel repose l'avenir de la famille et du pays. Avec les Lumières, les oeuvres sont tournées vers des illustrations médicales qui accompagnent les travaux scientifiques, avant que la bourgeoisie du XIXè siècle ne mettent en avant la tendresse maternelle et le savoir partagé par le père. Enfin, l'exposition se termine sur des oeuvres sociétales représentant les enfants des rues et les enfants défavorisés du siècle dernier, ceux apprenant le métier de leurs parents, et les travaux d'artistes avant-gardistes qui se sont inspirer des dessins d'enfants.

"Louis XIV offrant sa couronne et son sceptre à la Vierge" Philippe de Champaigne (vers 1650)

"Louis XIV offrant sa couronne et son sceptre à la Vierge" Philippe de Champaigne (vers 1650)

"Louise-Marie de Bourbon, duchesse d'Orléans, dite Mademoiselle de Tours" Pierre Mignard (1691)

"Louise-Marie de Bourbon, duchesse d'Orléans, dite Mademoiselle de Tours" Pierre Mignard (1691)

"L'enfant au toton" Jean-Siméon Chardin (1738)

"L'enfant au toton" Jean-Siméon Chardin (1738)

"Benoit Agnes Trioson regardant des figures dans un livre" de Anne Louis Girodet-Trioson (1797)

"Benoit Agnes Trioson regardant des figures dans un livre" de Anne Louis Girodet-Trioson (1797)

"Les petits patriotes" de Philippe-Auguste Jeanron (1830)

"Les petits patriotes" de Philippe-Auguste Jeanron (1830)

"La précaution maternelle" de Jean-François Millet (vers 1855-1857)

"La précaution maternelle" de Jean-François Millet (vers 1855-1857)

"L'enfant de troupe" d' Eva Gonzalès (1870)

"L'enfant de troupe" d' Eva Gonzalès (1870)

"Promenade près d'Argenteuil" de Claude Monet (1875)

"Promenade près d'Argenteuil" de Claude Monet (1875)

"Les pâtés de sables" de Berthe Morisot (1882)

"Les pâtés de sables" de Berthe Morisot (1882)

"Un martyr. Le marchand de violettes" de Fernand Pelez (1885)

"Un martyr. Le marchand de violettes" de Fernand Pelez (1885)

"Les enfants de Martial Caillebotte" de Pierre Auguste Renoir (1895)

"Les enfants de Martial Caillebotte" de Pierre Auguste Renoir (1895)

"La boxe" de Maurice Denis (1918)

"La boxe" de Maurice Denis (1918)

"Visage mélancolique" de Gaston Chaissac (1918)

"Visage mélancolique" de Gaston Chaissac (1918)

"L'art et l'enfant", un regard fascinant sur la période la plus innocente de nos vies.

 

http://www.marmottan.fr/fr/exposition_en_cours-musee-2576

 

Enjoy!

 

 

Voir les commentaires

Hébergé par Overblog