Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MyCottonCloud

<< < 1 2 3 > >>

globetrotter

Cette fois, j'ai décidé de vous embarquer dans chacune de mes journées pour vous raconter ce que j'ai découvert au fur et à mesure.

 

JOURNEE 1

 LE COEUR D'AMSTERDAM ET PLUS ENCORE

 

Après la remise des clés que je racontais hier, nous avons installé nos affaires et sommes très vite retournées en ville pour visiter le Centruum, coeur médiéval d'Amsterdam.

 

On s'est perdues dans les ruelles, à la découverte du Koninklijk Paleis (Palais Royal), du DAM Square (endroit précis où fut fondé Amsterdam), des jardins cachés, des canaux et du quartier De Wallen, mondialement connu sous le nom de "quartier rouge" à cause de ses lumières caractéristiques.

 

Loin d'être infréquentable, malgré ses "coffee shop" (cannabis) et vitrines de prostituées, le quartier rouge rassemble une multitude de bars anciens et abrite Oude Kerk, une église remarquable qui fut le premier édifice de la ville. Il est vrai que j'ai éprouvée de la gêne lorsqu'on s'est retrouvées face aux vitrines en question, mais pour les néerlandais la prostitution légale est une industrie comme une autre. On a justement abordé ce sujet avec nos colocs lors d'une discussion très intéressante... 

Koninkijk Paleis - Tous droits réservés

Koninkijk Paleis - Tous droits réservés

Dam Square - Tous droits réservés

Dam Square - Tous droits réservés

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Les canaux - copyright mycottoncloud

Quartier rouge - Tous droits réservés

Quartier rouge - Tous droits réservés

Quartier rouge - Copyright mycottoncloud

Quartier rouge - Copyright mycottoncloud

Oude Kerk - Tous droits réservés

Oude Kerk - Tous droits réservés

A force de s'éloigner, nous sommes arrivées dans les quartiers de Nieumarkt et Plantage qui appartiennent également au coeur historique d'Amsterdam. On est passées devant Rembrandthuis (la maison de Rembrandt) et avons fait une pause au Wertheimpark, tout près du Hortus Botanicus (Jardin Botanique).

Renbrandthuis - Tous droits réservés

Renbrandthuis - Tous droits réservés

Wertheimpark - Tous droits réservés

Wertheimpark - Tous droits réservés

Hortus Botanicus

Hortus Botanicus

Quelques mètres plus loin, nous avons commandé deux coupes de champagne au café-restaurant De Plantage. L'occasion de célébrer ce voyage de nanas en nous souhaitant de profiter pleinement. Notre apéro improvisé s'est terminé sur la terrasse à observer les flamands roses, avec de délicieuses bouchées de tartines toastées (tomates, mozzarella, basilic, pignons de pin, filet d'huile d'olive).

 

Situé à l'entrée du Artis Royal Zoo, De Plantage est un endroit somptueux et envoûtant. Le soleil traverse les verrières et inonde l'espace de lumière en créant un havre de paix. Le temps est comme suspendu...

Artis Royal Zoo - Tous droits réservés

Artis Royal Zoo - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

Artis Royal Zoo - Tous droits réservés

Artis Royal Zoo - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

De Plantage - Tous droits réservés

Nous avons continué au Water & Brood, une cantine qui sert des petit-déjeuners, déjeuners et brunchs. L'endroit idéal pour manger un plat et se détendre avant de repartir à la découverte d'Amsterdam. Le cadre est lumineux, épuré et design avec un accueil souriant et attentionné. A la carte, on retrouve des influences nordiques, afro-caribéennes ou mexicaines avec des produits frais de saison.

 

Water & Brood, c'est l'histoire d'une bande de potes passionnés de cuisine, qui rêvaient d'ouvrir leur resto (chose faite depuis février 2017). Deux d'entre eux sont au commande de la cuisine ouverte, tandis que le dernier prend les commandes et sert les clients. On s'est mis à discuter de mon sac à dos en wax (dans un prochain post promis), et une chose en amenant une autre, la conversation s'est prolongée autour de notre voyage à Amsterdam, Paris, l'Afrique, l'art, la nourriture etc...

 

Le genre d'instant enveloppant et privilégié où chacun prend tellement de plaisir à échanger, que personne n'a envie d'arrêter la conversation. Kiki pense que j'avais une touche, car l'un des gars a insisté pour qu'on repasse bruncher en ne regardant que moi. Pas de films pour autant, je crois juste que ce sont des personnes sympas et ouvertes qui accueillent leurs clients comme à la maison.

 

Dans mon assiette :  

- un gaspacho courgette, asperge, pois gourmand et menthe,

- un burger au saumon accompagnée d'une salade sauce balsamique,

- deux grandes citronnades maison (pour tromper la chaleur).

 

Deux heures sont passées avant qu'on se décide à bouger. En repartant, les gars nous ont conseillé d'aller au Vondelpark : leur endroit préféré à Amsterdam.

Water and Brood - Tous droits réservés

Water and Brood - Tous droits réservés

Water and Brood - Tous droits réservés

Water and Brood - Tous droits réservés

Au hasard des rues, nous nous sommes retrouvées à Rembrandtplein (Place Rembrandt) puis au Bloemenmarkt, un marché aux fleurs flottant. En voyant toutes ses merveilles colorées,  j'ai pensé à mes cocottes Vivy & Lyah qui aiment tout particulièrement les tulipes.

Rembrandtplein - Copyright mycottoncloud

Rembrandtplein - Copyright mycottoncloud

Bloemenmarkt - Copyright mycottoncloud

Bloemenmarkt - Copyright mycottoncloud

Bloemenmarkt - Copyright mycottoncloud

Bloemenmarkt - Copyright mycottoncloud

Nous avons ensuite marché en direction du Oud Zuid (Vieux Sud) jusqu'au Van Gogh Museum. Mais avant de voir les toiles de maître, un arrêt près de l'incontournable sculpture "I Amsterdam" s'imposait. 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Van Gogh Museum - Tous droits réservés

Van Gogh Museum - Tous droits réservés

Van Gogh Museum détient la plus grande collection au monde dédiée au peintre et dessinateur néerlandais, avec près de 980 oeuvres parmi les 2000 existantes. Van Gogh a expérimenté plusieurs styles dans sa carrière artistique, partant du naturalisme pour s'inspirer de l'impressionnisme et du pointillisme, tout en étant précurseur du fauvisme et de l'expressionisme (trop de gros mots lol).

 

Mais je retiens surtout qu'il a fini par créer son propre style. Van Goh croyait que les peintures pouvaient exprimer des émotions et qu'elles n'étaient pas qu'une imitation de la réalité (je dis amen). C'est peut-être pour ça que son oeuvre touche autant de personnes... Pour ma part, j'aime infiniment les couleurs et les mouvements de ses toiles. Voici mes cinq oeuvres préférées parmi celles présentées au musée.

Van Gogh - Racines d'arbres 1980 - Tous droits réservés

Van Gogh - Racines d'arbres 1980 - Tous droits réservés

Van Gogh - La Chambre 1888 - Tous droits réservés

Van Gogh - La Chambre 1888 - Tous droits réservés

Van Goh - Le Semeur 1888 - Tous droits réservés

Van Goh - Le Semeur 1888 - Tous droits réservés

Van Gogh - Iris 1890 - Tous droits réservés

Van Gogh - Iris 1890 - Tous droits réservés

Van Gogh - Cyprès et Deux Femmes 1890 - Tous droits réservés

Van Gogh - Cyprès et Deux Femmes 1890 - Tous droits réservés

Petite pause au Vondelpark pour s'étendre dans l'herbe un moment, avant de rentrer à l'appart où nous attendait l'apéro.

 

Sur le chemin du retour, on s'est arrêtées à De Kaaskamer pour prendre un assortiment de fromages hollandais à partager avec les coloc (gouda, edam, alkmaar, proosdij, tynjetaler). Cette crèmerie-fromagerie est l'une des plus réputées de la ville et on veut bien le croire car tous leurs produits sont bio.

 

Pour la note sucrée, nous avons pris des baklava à la pistache chez Serifoglu, le pâtissier turque au pied de l'immeuble. Avec le ramadan, il restait ouvert une bonne partie de la nuit, et la file de 30 personnes nous a rapidement fait comprendre que c'est le meilleur du quartier : les autres pâtisseries turques à proximité paraissaient bien vides à côté. 

Vondelpark - Tous droits réservés

Vondelpark - Tous droits réservés

Vondelpark - Tous droits réservés

Vondelpark - Tous droits réservés

Vondelpark - Tous droits réservés

Vondelpark - Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

De Kaaskamer - Tous droits réservés

De Kaaskamer - Tous droits réservés

De Kaaskamer - Tous droits réservés

De Kaaskamer - Tous droits réservés

Serifoglu - Tous droits réservés

Serifoglu - Tous droits réservés

Nous avons passé une super soirée à manger, discuter et rigoler tous ensemble. Cette première journée à Amsterdam fut intense et réjouissante. Nos colocs ont été impressionnés des kilomètres parcourus depuis le matin. 

 

Pas de programme, pas de plan, pas de transports en commun (ou très peu), pas d'adresse de bars ou restos à l'avance : juste se laisser guider par les pieds, les rencontres, l'inspiration ou l'envie du moment... C'est comme ça que j'aime vivre mes voyages ;)

 

ENJOY

Voir les commentaires

Avec tous les ponts qu'il y a eu cette année, c'était un plaisir de repartir en voyage à AMSTERDAM un mois après Bruxelles. Cette destination me faisait envie depuis longtemps : j'ai été conquise par l'architecture, les labyrinthes de canaux, les milliers de vélos, les grands parcs, le musée Van Gogh et le mode de vie décontracté des amstellodamois (il fallait que je le place au moins une fois lol).

 

A pied ou à vélo, je vous invite à découvrir la ville avec moi!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

On commence par la case budget, indispensable pour la préparation et le déroulement du voyage. J'ai dépensé un total de 262 euros pour ces 4 jours à Amsterdam et vous détaille les points clés de l'organisation : 

 

  • 70 euros les billets de train aller-retour (Thalys me revoilà)
  • 92 euros la chambre pour 3 nuits (Airbnb toujours)
  • 102 euros de plaisir et de fun

 

Les logements coûtant assez chers, nous avons choisi d'intégrer une coloc à A'dam West. C'était aussi la meilleure façon de rencontrer du monde et d'avoir des vélos à disposition.

 
Le jour J : départ de Gare du Nord au petit matin, dodo dans le train (en espérant poursuivre mes doux rêves) et arrivée à Amsterdam Centraal en fin de matinée après 3H20 de trajet. On a directement sauté dans un bus pour rejoindre l'appartement, en achetant quelque chose à grignoter au passage.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Willem nous attendait pour la remise des clés et nous a fait visiter les lieux. La chambre était épurée, propre et confortable avec : une fenêtre laissant entrer la lumière, un grand lit double, une penderie, une commode, une télévision ainsi qu'une salle de bain douche/toilette (idéal pour notre intimité). On avait également accès à la cuisine, au frigo et au salon comme les autres membres de la colocation.

 

A notre grande surprise, le petit-déjeuner était inclus : jamais eu ça sur Airbnb, on se croirait presque à l'hôtel. Quand Willem on a refermé la porte, nous avons improvisé une "danse de la joie" digne de ce nom. On était sur un nuage, avec le sentiment d'avoir été surclassées. Pour nous ce détail était un petit luxe!

 

Marjan, Cornelis et Willem ont été sympas, ouverts, disponibles, respectueux et chaleureux tout au long de notre séjour. L'ambiance était vraiment cool, avec un apéro d'accueil le soir de notre arrivée. Nous avons eu des hôtes A-D-O-R-A-B-L-E-S et je peux vous dire que le commentaire laissé sur Airbnb à notre retour l'était tout autant ;)

 

Pour ceux qui se demandent comment communiquer avec les néerlandais, sachez qu'au Pays-Bas tout le monde parle anglais : l'apprentissage de cette langue est obligatoire dès le primaire et commence pour beaucoup au jardin d'enfant (équivalent de notre maternelle). Il n'est pas rare qu'un néerlandais parle couramment 6 ou 7 langues, apprises dans le cadre de sa scolarité. D'ailleurs, aucun programme télévisé étranger n'est diffusé dans leur langue maternelle. La population est donc habituée à regarder la télévision en version originale sous-titrée néerlandais, ce qui permet de se familiariser avec les langues étrangères dès le plus jeune âge. Quelle pédagogie, vous ne trouvez pas? 

 

Kiki et moi avons justement regardé quatre épisodes de Friends une longue matinée d'orages, pelotonnées sous la couette avec notre petit-déjeuner. Le mouvement des sous-titres néerlandais est assez perturbant au début mais on s'habitue très vite. Et c'est génial de découvrir les vraies voix de Rachel, Chandler, Monica, Ross, Joé et Phoebe.

 

 

La suite arrive mes nuages...

 

ENJOY

Voir les commentaires

Mes nuages, aujourd'hui on commence par les choses sérieuses. Vous savez comme j'aime manger, cuisiner et aller au resto? Donc voici toutes mes bonnes adresses bruxelloises : il y avait pas mal de pépites dans le quartier, à deux pas de l'appart' (Saint-Gilles I love you).

 

 

BRUXELLES LA GOURMANDE

 

 

Le Yuka Expresso Bar est le premier endroit où je me suis posée durant ce voyage. J'ai pris un thé vert à la menthe et une part de cake au citron maison pour le petit-déjeuner (théière avec feuilles de thé et menthe fraîche svp). Mais sachez que c'est surtout le paradis des buveurs de café. Moussa vous prépare expresso, cappucino, macciato et latte à partir de "l'or noir" (je le cite). Les grains sont achetés à de petits producteurs partout dans le monde, puis torréfiés et moulus sur place. Lala a trouvé les arômes exquis et notre journée a enfin pu démarrer (le café est son carburant) : direction le Palais de la Bourse pour "The World of Steeve McCurry" puis exploration de la ville.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Pour un déjeuner sur le pouce, rien de mieux qu'Au Pays Des Merveilles. Ce petit resto de Saint-Gilles fait des bagels et gourmandises maison à partir des produits de saison. Vous pouvez manger sur place, prendre à emporter ou vous faire livrer. Je me suis régalée d'un bagel au blanc de poulet, aubergines, tomates séchées, parmesan fondu, creamcheese, huile de truffe et roquette. Pour le dessert, un cookie au pépites de chocolat et un thé (of course).

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Dîner de minuit à la Friterie de la Barrière, une institution bruxelloise depuis 40 ans, toute proche du studio. Les pommes de terre sont achetées au marché tous les matins et coupées à la main dans le plus grand respect de la tradition. J'ai pris un cornet de frites dorées et croustillantes à souhait, que j'ai englouties avec appétit.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Dernier verre au Café Maison du Peuple, au bas de la rue, pour profiter de l'ambiance nocturne du Parvis Saint-Gilles. La place est très animée avec ses bars, le rythme de la musique, les conversations et les rires qui s'échappent des groupes. Je lève mon verre à votre santé mes nuages! Pas de bière pour moi, juste des mojitos (tanpis pour l'affront aux belges).

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voilà pour le menu de cette première journée à Bruxelles!

 

<<<<<

 

Le lendemain, on a fait le plein de fruits & légumes, de poulet rôti, de pain et de noix de cajou au Marché du Parvis de Saint-Gilles. Situé à trois minutes de chez Haleh, c'est le plus ancien marché quotidien de Bruxelles (fermé uniquement les lundis). Après avoir avalé notre petit-déjeuner puis préparé le pique-nique et nos sacs, nous avons filé à Bruges. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

De retour en fin d'après-midi, nous avons fait une pause gourmande à Chouconut, la pâtisserie repérée le matin même en quittant le quartier. A la carte : des choux à la crème, des cookies et des donuts. J'ai fondu pour une farandole de choux (chocolat de madagascar, praliné noisette du piémont, coeur fraise-citron et chantilly vanille) accompagnée d'une "cup of tea". 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Après une sieste à l'appart, on est ressorties le soir accompagnées de Paul & Romie (nos artistes de voisins) pour un "Bruxelles by Night". La ville est magnifique sous les lumières et notre balade a fini par réveiller une faim de loup. Juste à temps pour passer à table chez Toukoul, bar-restaurant éthiopien et maison culturelle, dont la nourriture est littéralement divine (je pèse mes mots).

 

J'ai dîné d'un sauté d'agneau de lait au gingembre, poireaux et citron vert (zelzel ye-begh tibs), accompagné de carottes et choux au curcuma. On a mangé tous ensemble à la main dans un grand plat commun tapissé de "injera" (galettes éthiopienne à base de teff) recouvertes de la nourriture commandée par les uns et les autres. Au dessert, j'ai enchaîné avec un thé noir aux épices longuement préparé sous nos yeux, des rouleaux de dattes et une salade d'oranges à la cannelle.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voilà pour le menu de cette deuxième journée à Bruxelles!

 

<<<<<

 

Le dimanche matin, j'ai traîné au lit avec l'album de "Tintin et le Lotus Bleu", directement pioché dans la collection d'Haleh. Une escapade à Knokke nous attendait, donc on a finalement bougé au Yéti pour prendre des forces. Nous avons repéré cette cantine moderne près du Yuka Bar Expresso et étions impatientes de revenir. Les produits sont frais, bio, de saison, issus d'un circuit de producteurs locaux et cuisinés avec beaucoup de goût.

 

Le brunch que j'ai choisi comprenait :

  • un grand jus d'orange pressé,
  • un granola aux graines de courges et yoghourt,
  • une tartine complète avocat-saumon fumé, 
  • du bacon grillé et des oeufs pochés en crème de coco et curry,
  • du taboulé à la menthe,
  • une salade pamplemousse, betterave, choux rouges, gambas,
  • deux pancakes au chocolat belge, 
  • et du thé earl grey à volonté.

 

J'avoue que cette fois "j'ai dépassé les bornes des limites" (pour ceux qui connaissent cette pub Nestlé de mon enfance mdrrrr!!!). Les portions étaient raisonnables et on a pris tout notre temps, mais j'ai failli exploser de gourmandise. Je suis typiquement le genre de personnes qui préfère aller au-delà de sa faim plutôt que de gâcher la nourriture : ça m'apprendra à avoir les yeux plus gros que le bidou!

 

Après ça, je n'ai plus rien manger de la journée... Le soir au ciné, même les pop-corn ne me disaient rien (alors que c'est mon péché mignon). Nous sommes allées voir "Le Roi Arthur" en avant-première à l'UGC de Brouckère (près de la place du même nom). On a regardé le film en version originale sous-titrée français/néerlandais (VOBIL), et c'est là que j'ai pleinement pris conscience des choses, à savoir que les bruxellois sont bilingues jusqu'au bout et dans les moindres détails. Je me rappelle aussi que "Le Roi Arthur" est sorti en France quelques semaines plus tard et que j'ai lutté pour ne pas spoiler mes potes (film moyen au passage).

 

NB : pour info, le PASS UGC Illimité est valable aussi en Belgique. La vie est belle, heureusement qu'il est toujours dans mon portefeuille!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voilà pour le menu de cette troisième journée à Bruxelles!

 

<<<<<

 

Pour notre dernier jour, Lala et moi tenions à maintenir le niveau gastronomique. Nous avons atterri au Café de l'Opéra (près du Théâtre Royal de la Monnaie) pour déguster deux plats typiquement belges : la carbonnade flamande et les chicons au gratin. En dessert, une mousse de pistache et les fameuses gaufres liégeoises, avant de faire le parcours "BD dans la ville".

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Les incontournables moules sauce crème-ail (version belge) nous ont fait envie quelques heures avant de prendre le train. Le Cercle des Voyageurs étant sur notre chemin, nous avons profité de l'occasion pour goûter ce plat à la carteavec du vin blanc et une crème brûlée au litchi en dessert.

 

Nous avons passé le moment à parler de nos vacances belges dans ce bar-restaurant qui célèbre les globetrotters (il n'y a pas de hasard) : cuisine fusion inspirée des cinq continents, murs de vieilles valises en cuirs, patio végétalisé, collection d'épices, livres d'ici et d'ailleurs, concerts de musique du monde, conférences, projections de films, expositions etc... Le Cercle des Voyageurs est aussi un centre culturel avec une excellente programmation.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voilà pour le menu de cette dernière journée à Bruxelles!

 

<<<<<

 

Je clôture ce carnet de voyage avec des souvenirs de Bruges et Knokke. Nous avons passé deux belles journées dans ces villes facilement accessibles en train. Le trajet n'est pas trop long, les billets abordables et valables plusieurs jours sans contrainte horaire.

 

Par bonheur, la vendeuse m'a fait bénéficier du demi-tarif moins de 25 ans sans rien demander. On m'a toujours donné plus que mon âge (grande taille, courbes féminines précoces et maturité), mais en approchant la trentaine l'inverse se produit souvent et c'est troublant car je n'ai pas l'habitude lol. Pour un tarif plein, comptez 15 euros aller-retour à destination de Bruges et 18 euros pour Knokke.

 

 

"BRUGES LA ROMANTIQUE"

Son charme légendaire, ses amoureux, ses cygnes et ses canaux qui la

rendent comparable à une certaine Venise ;)

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

 

 

"KNOKKE LA MARINE"

Ses rivages de la Mer du Nord, ses vagues écumeuses et ses nombreuses boutiques

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

 

Un grand merci à mes compagnons de voyage qui ont rendus

ces quelques jours à Bruxelles tellement uniques (Lala, Paul, Romie et Issa c'est pour vous)

Quant à nous, on se capte bientôt pour de nouvelles aventures ;)

 

ENJOY

Voir les commentaires

En venant à Bruxelles, je m'attendais à manger de bons plats, des gauffres et du chocolat, mais je n'aurais jamais soupçonné ce foisonnement artistique qui m'a totalement époustouflé. J'espère que ça va vous plaire aussi!

 

BRUXELLES L'ARTISTE

 

Dès notre premier jour, Lala et moi  sommes allées voir l'exposition "The World of Steeve McCurry" au Palais de la Bourse. C'est la rétrospective la plus vaste et la plus complète dédiée au grand photographe américain, dont j'admire le travail depuis des années. On a contemplé plus de 200 photographies renfermant un univers complexe d'expériences et d'émotions que Steve McCurry a vécu durant ses 35 ans de carrière.

 

L'exposition nous a proposé un voyage extraordinaire de l'Afghanistan à l'Inde, de l'Asie à l'Afrique, de Cuba aux Etats-Unis, du Brésil à l'Italie : une sélection fascinante d'images et de vidéos où l'Humain est l'essence de l'expression artistique. Les scènes, les visages et les regards laissent une empreinte profonde, comme une histoire ou un témoignage qu'on n'oublie pas. Notre monde est à la fois beau, fragile, libre, tragique, joyeux, violent et d'une grande richesse. Sachons en préserver le meilleur...

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
The World of Steve McCurry by mycottoncloud

The World of Steve McCurry by mycottoncloud

Nous avons attendu le dernier jour pour nous attaquer aux dessinateurs belges et à leurs fameuses bandes-dessinées. Que de souvenirs, j'en lisais des tonnes lorsque j'étais petite (toi même tu sais Kinou). D'ailleurs, il y a des bouquinistes spécialisés à tous les coins de rues (avis aux collectionneurs et passionnés).

 

Le parcours "BD dans la ville" nous a amené dans des endroits où les bruxellois eux-même n'ont jamais mis les pieds : une sorte de chasse aux trésors géante. A chaque nouvelle fresque, on cherchait le nom de la BD correspondante. Un petit jeu amusant, régressif et réjouissant au possible!!! 

 

On sèche encore sur certaines fresques qui ne sont pas annotées. J'ai numéroté chaque image donc n'hésitez pas à m'aider en commentaire si vous avez la réponse. Il suffit d'indiquer le numéro suivi du nom de la BD. Lla "Dream Team" est de retour ;)

1 - Marsupilami

1 - Marsupilami

2 - Luky Luke

2 - Luky Luke

3 - Black et Mortimer

3 - Black et Mortimer

4 - Astérix et Obélix

4 - Astérix et Obélix

5 - Le Chat

5 - Le Chat

6 - Spirou

6 - Spirou

7 - Le Scorpion

7 - Le Scorpion

8 -

8 -

9 - Quick et Flupke

9 - Quick et Flupke

10 - Thorgal

10 - Thorgal

11 - Cubitus

11 - Cubitus

12 -

12 -

13 - Marsupilami

13 - Marsupilami

14 - Benoît Brisefer

14 - Benoît Brisefer

15 -

15 -

16 -

16 -

17 - Boule & Bill

17 - Boule & Bill

18 -

18 -

19 - Billy The Cat

19 - Billy The Cat

20 -

20 -

21 - Titeuf

21 - Titeuf

Je termine avec un clin d'oeil au Collectif Urbana dont on a découvert le projet "Interfaces" sur les murs entourant et sécurisant un gros chantier. Ou comment attendre la fin d'une construction en embellissant l'espace urbain? Le Street Art est la clé mes nuages ;)

Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Carnet de voyage à Bruxelles [partie 3]
Urbana "Interfaces Project" by mycottoncloud

Urbana "Interfaces Project" by mycottoncloud

 

 

Waouhhh ce post est très long!!! 

Je me suis un peu emballée je crois, l'art me perdra lol.

On garde la gastronomie et les gourmandises pour une autre fois.

 

ENJOY

Voir les commentaires

Bruxelles est une capitale à taille humaine qu'on peut totalement visiter à pieds en deux-trois jours. La ville se dévoile sous des facettes linguistique, historique, institutionnelle, artistique et gastronomique qui rendent le voyage riche et intéressant. On a eu un temps plutôt gris, mais de belles éclaircies finissaient toujours par arriver permettant au soleil de s'installer quelques heures (toujours mieux que rien).

 

BRUXELLES LA BILINGUE

Tous droits réservés

Tous droits réservés

C'est étonnant de parcourir une ville où tout est écrit, parlé et pensé en français et néerlandais. Que ce soit le nom des rues et les panneaux de direction, les cartes et menus dans les bars-restaurants, les gens, les commerçants, les administrations, les journaux gratuits dans le métro etc... Un monde bilingue s'ouvre à vous, sans compter les langues issues de l'immigration. Les bruxellois forment une communauté cosmopolite, multicolore, multiculturelle et interreligieuse que j'affectionne beaucoup. Sur ce point, c'est comme à la maison!

 

BRUXELLES L'HISTORIQUE

 

La ville est chargée d'histoire avec de nombreux sites, monuments et bâtiments à l'architecture incroyable. Il suffit de déambuler pas à pas pour partir à la découverte de ces endroits.

Le Palais de la Bourse

Le Palais de la Bourse

La Grande Place

La Grande Place

Le Mont des Arts

Le Mont des Arts

La Place Royale

La Place Royale

Le Palais Royal de Bruxelles

Le Palais Royal de Bruxelles

Les Serres Royales de Laeken

Les Serres Royales de Laeken

La Galerie Royale Saint-Hubert

La Galerie Royale Saint-Hubert

Manneken Pis

Manneken Pis

La Cathédrale Saint-Michel-et-Gudule

La Cathédrale Saint-Michel-et-Gudule

Le Théâtre Royal de la Monnaie

Le Théâtre Royal de la Monnaie

La Place des Martyrs

La Place des Martyrs

Les Arcades du Cinquantenaire

Les Arcades du Cinquantenaire

L'Atomium

L'Atomium

Le Palais de Justice

Le Palais de Justice

BRUXELLES L'EUROPEENNE

 

Que serait cette grande dame sans les institutions qui l'ont fait connaître à travers le monde? Capitale de l'Europe, Bruxelles abrite le Parlement Européen, la Commission Européenne et le Conseil de l'Union Européenne pour les plus importantes. Les bureaux sont situés dans le même quartier, ce qui crée la plus grosse concentration administrative de la ville. 

Parlement Européen

Parlement Européen

Commission Européenne

Commission Européenne

Europe Unity in Peace - Square Maerlant

Europe Unity in Peace - Square Maerlant

Conseil Européen

Conseil Européen

Rendez-vous demain pour la suite ;)

 

ENJOY

Voir les commentaires

Le blog à l'heure d'été c'est bientôt fini! La rentrée s'annonce chargée et il est temps de retourner au boulot...mais avant je vous embarque dans mes deux derniers voyages pour terminer ces vacances en beauté. Bouclez vos valises, on part quatre jours à BRUXELLES! Une destination pleine de surprises à deux pas de Paris, pour une pause bien méritée chez les voisins ;)

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Grande Place - Tous droits réservés

Grande Place - Tous droits réservés

Comme d'habitude, je me suis fait plaisir sans craquer mon compte en banque et vous partage mes astuces. Je crois qu'à 270 euros tout compris, ça vaut vraiment le coup de bouger!

 

Chose exceptionnelle, j'ai opté pour un trajet en train : c'est ce qu'il y avait de plus simple, rapide et économique. En m'organisant à l'avance, j'ai même eu les billets à 58 euros aller-retour (une dinguerie mes nuages!!!!). Quand je pense que Bruxelles est à 1H15 de Paris comme mon "métro-boulot-dodo", je me dis que la prochaine fois je présente la carte Navigo lol.

 

Le jour J : départ de Gare du Nord au petit matin, supplément de sommeil dans le Thalys, et arrivée à la Gare du Midi de Bruxelles juste à temps pour le petit-déjeuner. 

Gare du Nord - Tous droits réservés

Gare du Nord - Tous droits réservés

Gare du Nord - Tous droits réservés

Gare du Nord - Tous droits réservés

Thalys - Tous droits réservés

Thalys - Tous droits réservés

Thalys - Tous droits réservés

Thalys - Tous droits réservés

Gare du Midi - Tous droits réservés

Gare du Midi - Tous droits réservés

Pour l'hébergement, je trouve toujours des perles sur Airbnb! Imaginez un grand studio de charme sous les toits de Saint-Gilles (quartier populaire d'artistes et d'immigrés) avec parquet ancien, poutres apparentes, lit double, petite cuisine américaine, coin à manger, coin salon-détente, lumières tamisées, coussins moelleux et collection de bandes-dessinées. Le tout dans une atmosphère cosy et moderne à quinze minutes du centre de Bruxelles pour 69 euros les trois nuits.

 

Un truc magique, incroyable, presque impossible normalement...mais si on s'éloigne un peu du coeur touristique et qu'on fait la réservation assez tôt, ça marche! En plus, je trouve qu'il n'y pas mieux que de vivre incognito parmi les locaux. L'appartement d'Haleh était beau, propre et confortable, avec de la nourriture à disposition dans les placards et le frigo. Elle nous a réservé un accueil souriant et chaleureux, à l'image des belges rencontrés durant le séjour (les parisiens devraient en prendre de la graine).

Porte de Hal - Tous droits réservés

Porte de Hal - Tous droits réservés

Parvis Saint-Gilles - Tous droits réservés

Parvis Saint-Gilles - Tous droits réservés

Parvis Saint-Gilles - Tous droits réservés

Parvis Saint-Gilles - Tous droits réservés

Le reste des dépenses a été consacré aux courses, sorties culturelles, bars, restos, excursions, et cartes postales pour un total de 143 euros en 4 jours. C'est génial quand le budget pour profiter et s'amuser est plus important que le trajet et le logement réunis (équilibre parfait).

 

Donc si on récapitule : 

58 euros les billets de train aller-retour

69 euros le studio pour 3 nuits

143 euros de plaisir et de fun

 

 

Voilà pour mes débuts à Bruxelles

La suite dès demain!

 

ENJOY

Voir les commentaires

Dernier volet de mon séjour sur l'île de beauté pour clôturer ce carnet de voyage et encore de jolis endroits à vous montrer. C'est parti!

 

JOURNEE 5 : PINARELLU ET SA GENOISE

 

Pour cette nouvelle journée, Lili et moi avons décidé de découvrir la baie de Pinarellu en kayak de mer. Une matinée fantastique à glisser sur les eaux turquoises, avec une baignade puis une marche vers la tour génoise de Fautea  et son panorama exceptionnel. De retour à Porto Vecchio, un petit orage éclate. Le ciel s'assombrit tandis qu'on se pause dans le canapé dont on ne bougera plus lol. 

Plage de Pinarellu - Tous droits réservés

Plage de Pinarellu - Tous droits réservés

Tour génoise de Fautea - Tous droits réservés

Tour génoise de Fautea - Tous droits réservés

JOURNEE 6 : RALLYE DE CORSE ET SANTA GIULIA

 

Le lendemain, nous enfilons nos maillots de bain et louons des vélos pour aller à Santa Giulia, l'une des plus belles plages de Corse. On a bien vu comment les routes pouvaient être ici, mais là c'était carrément les montagnes russes! Lili s'est plutôt bien débrouillée, alors que j'ai totalement galéré (rien dans les jambes la cocotte lol).  Au final, je suis descendue de vélo dans les passages délicats, sinon on ne serait jamais arrivées. 

A moins de 15 minutes de la plage, on voit débouler une voiture de course dans un bruit assourdissant. Quelques mètres plus loin, le chemin est barré par la police qui assure la sécurité du Tour de Corse, épreuve Porto Vecchio - Palombaggia, dans le cadre des Championnats du Monde de Rallye. Ces messieurs nous explique gentiment que le passage ouvrira dans deux heures et qu'il nous faudra patienter ou emprunter une autre route.

Lili regarde sur le GPS mais le long détour proposé finit par me décourager. Qu'à cela ne tienne : on rejoint les gens venus nombreux pour assister au départ de la course et profitons de l'occasion pour pique-niquer. C'est chouette de partager cet événement avec les familles corses, entre les adultes aux discussions animées et les enfants qui font des bêtises. Les démarrages s'enchaînent et les voitures s'élancent à une vitesse impressionnante. Lorsque vient le tour de Sébastien Ogier, la foule est parcourue d'une folle énergie et chacun y va de ses encouragements.

Tout cela est très excitant mais nous sommes impatientes d'être à la plage. Deux heures sont déjà passées, et pour couronner le tout, un incident vient momentanément interrompre la compétition : à ce rythme, la route n'est pas prête d'être accessible... Je pense sérieusement à faire demi-tour prétextant qu'on s'est baigné tous les jours depuis notre arrivée, mais Lili persiste et signe : elle ne partira pas sans avoir vu Santa Giulia (une vraie tête de mule lol).

Il est maintenant 15h00. Alors que nous sommes indécises, une vieille dame sort de sa maison pour rejoindre la foule. Je ne sais pas pourquoi mais je marche vers elle dans un dernier espoir. Alléluia, elle nous indique un raccourci pour être à la plage en 15 minutes et ajoute d'un air malicieux : "roulez jeunesse". J'ai envie de l'embrasser tellement je suis reconnaissante de son aide.

Santa Giulia est vraiment une plage magnifique! Nous nous sommes jetées à l'eau et avons pleinement savouré le moment après toutes ses péripéties lol.

Rallye de Corse - Tous droits réservés

Rallye de Corse - Tous droits réservés

Rallye de Corse - Tous droits réservés

Rallye de Corse - Tous droits réservés

Santa Giulia - Tous droits réservés

Santa Giulia - Tous droits réservés

Santa Giulia - Tous droits réservés

Santa Giulia - Tous droits réservés

Santa Giulia - Copyright mycottoncloud

Santa Giulia - Copyright mycottoncloud

JOURNEE 7 : PORTO VECCHIO ONLY

Nous mettons le nez dehors après un long dodo et un brunch maison, passant le reste de l'après-midi à flâner dans la vieille ville. C'est charmant et totalement différent de ce qu'on a vu la nuit : une longue pause en terrasse, des cartes postales rédigées sur un coin de table au soleil, un sorbet au melon et un dernier dîner au restaurant.

Une fois que nous sommes rentrées, nous réservons notre covoiturage retour sur Blablacar avec Lionel. Il prend le même vol que nous le lendemain matin et propose de nous conduire gratuitement à l'aéroport de Figari. C'est trop sympa, on a juste à payer le trajet Beauvais-Paris. 

Il est temps de boucler nos valises et de lever nos verres à cette île splendide sous le ciel étoilée : ciao Corsica bella!!! 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Ainsi s'achève ce magnifique voyage... 

La Corse est vraiment une DESTINATION DE REVE!!! La prochaine fois, on revient avec le budget pour louer une voiture et passer trois semaines à achever notre tour de l'île de beauté, avant de prendre le ferry pour la Sardaigne.

Autre indispensable qui nous a manqué, une coque étanche pour nos smartphone ou une Go Pro. C'est bête mais ça change tout! Impossible d'embarquer l'appareil photo dans nos activités nautiques : il nous reste pleins de souvenirs en tête et de belles émotions dans le cœur mais peu d'images et de vidéos. 

Enfin, un clin d'oeil à ma Lili pour tous ces moments partagés. J'ai le sourire aux lèvres en repensant à nos apéros quotidiens (la charcuterie Corse est délicieuse), nos danses de joie, notre délire "panacloc" et nos instants "tagada-menthe". 

Je vous laisse avec quelques infos supplémentaires et vous dis à la prochaine mes petits nuages. Prenez bien soin de vous <3

 

Enjoy

 

Randonnée en kayak de mer avec Sporsica : 30 euros la demi-journée pour un kayak duo, soit 15 euros par personne

http://www.sporsica.com/

Location de vélo livrés à domicile avec Corsica Bikes : 15 euros la journée

http://www.corsicabikes.com/

 

Voir les commentaires

Je crois qu'il n'y a rien de plus beau que de se laisser porter par les rencontres et l'envie du moment présent lorsqu'on voyage. J'aime que chaque jour soit une surprise et j'aime la joie que procure les improvisations. Venez, je vous raconte comment notre semaine s'est déroulée! 

 

JOURNEE 2 : BAVELLA NOUS VOILA!

 

Le massif montagneux de Bavella domine Porto Vecchio et s'étend à perte de vue au-dessus de la Mer Tyrrhénienne. C'est le premier endroit dont nous a parlé Sébastian, le conducteur de notre navette Figari-Porto Vecchio, un homme chaleureux et souriant totalement amoureux de son île.

 

A nous les hauteurs!!!! Dès le lendemain de notre arrivée, on décide de partir en montagne pour faire du canyoning au Pulischellu. Impossible de monter sans voiture : alors après avoir regardé sur Blablacar, c'est finalement sur le Bon Coin que l''on rencontre Michel notre chauffeur (la rubrique prestation de service est étonnante lol). Cet adorable retraité vit en Corse la moitié de l'année, après avoir voyagé dans toute la Caraïbe et s'être installé en République Dominicaine. Ce jour-là, il partait rejoindre son ami berger dans les montagnes et nous a embarqué avec lui. Une belle rencontre et un plaisir à partager sur la vie, les voyages et la Corse évidemment!

 

Si vous montez à Bavella, je vous conseille de prendre la route de Solenzara en passant par le petit village de Zonza. Le paysage est époustoufflant avec une vue panoramique sur Porto-Vecchio et la Sardaigne, avant de continuer vers le lac de l'Ospédale et les aiguilles de Bavella.

Lac de l'Ospédale - Copyright mycottoncloud

Lac de l'Ospédale - Copyright mycottoncloud

Les aiguilles de Bavella - Tous droits réservés

Les aiguilles de Bavella - Tous droits réservés

Arrivés à la base de canyoning, Michel continue sa route tandis que nous faisons la connaissance de Sauveur, notre moniteur. Il engage la conversation en nous racontant avoir créé Corsica Canyon il y a 30 ans, suivi de Bavella Canyon : "autant être son propre concurrent" nous dit-il dans un éclat de rire. Un bonhomme au caractère très affirmé et à l'humour débordant!

 

Il nous reste deux heures avant de partir, l'occasion d'un pique-nique, d'une ballade et d'une petite sieste pour faire le plein d'énergie. Lorsque le groupe est au complet, Sauveur nous explique le parcours, les règles de sécurité et distribue le matériel : une combinaison, un casque et un baudrier qu'on enfilera à l'approche du canyon.

 

Il y a une bonne ambiance dans l'équipe, on est tous content d'être là et ça se voit! Nous échangeons spontanément les uns avec les autres et les plaisanteries fusent marquant un mélange d'excitation et d'appréhension. Nous partons à l'assaut du Pulischellu à treize et ça va dépoter : Il y a trois couples et trois groupes de filles, dont Lili et moi.

 

Notre périple commence avec une ascension vers le canyon. Nous grimpons en file indienne parmi les rochers et les arbres, le souffle court et le coeur en tambour. Le rythme est soutenu avec certains passages en rappel au bord du vide...mais nous tenons le choc.  

 

La descente du Pulischellu est ensuite un défi de tous les instants avec des sauts, tobbogans, cascades et vasques à traverser. Le groupe reste soudé et nous puisons de la force dans cette énergie collective, galvanisés par l'adrénaline, le dépassement de soi et le bonheur incomparable de contempler la nature majestueuse.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Que d'émotions! Le parcours est terminé après 3 heures d'activité. Nous achevons cette journée pleine de rebondissements en suivant les filles aux piscines naturelles de la rivière Solenzara pour une longue baignade.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Elles nous ramènent ensuite à la base de canyoning où Michel nous attend pour redescendre à Porto-Vecchio. En croisant notre moniteur, il réalise qu'ils se sont déjà rencontrés lors d'un repas familial chez son ami berger, dont Sauveur est le gendre : que le monde est petit lol.

 

JOURNEE 3 : BENEDETTU, SAN CIPRINANU & CALA ROSSA

 

Le sud de la Corse est parsemé de baies et de criques aux eaux turquoises. Avec Lili, on s'est laissé tenter par une randonnée en jet ski pour y accéder par la mer. La vitesse nous a fait danser et rebondir sur l'eau, tant et si bien que j'ai failli passer par dessus bord lol. De toute façon, la baignade était au programme!

 

Au départ de Porto-Vecchio, nous avons mis le cap vers le Benedettu. Ancrée dans le golfe, cette baie "bénie par les Dieux" est blottie au fond de la Pointe de Chiappa : un havre de paix pour un bain de soleil à l'abri des regards. Direction ensuite la baie de San Ciprianu aux eaux transparentes, pour terminer à Cala Rossa avec ses rochers rouges et les Aiguilles de Bavella à l'horizon.

Pointe de Chiappa - Tous droits réservés

Pointe de Chiappa - Tous droits réservés

Benedettu - Tous droits réservés

Benedettu - Tous droits réservés

San Ciprianu - Tous droits réservés

San Ciprianu - Tous droits réservés

Cala Rossa - Tous droits réservés

Cala Rossa - Tous droits réservés

JOURNEE 4 : BONFACIO & LES ILES LAVEZZI

 

Nous continuons notre beau voyage avec une croisière vers Bonifacio et les Iles Lavezzi (une idée qui nous a été soufflée par un habitant). Départ de Porto-Vecchio où le capitaine nous attend sur le port avec le petit-déjeuner. Alors que nous prenons de la vitesse et que le soleil monte dans le ciel, je m'installe près des cordages à la proue du bateau pour prendre le grand air, embrasser le large.

 

Nous longeons la côte en passant près des Iles Cerbicales, des plages de Palombaggia et de Santa Giulia, de la baie de Rondinara et de Sperone. A l'approche de Bonifacio, apparaissent sous nos yeux des falaises et grottes de calcaire sculptées par le vent. Des maisons colorées sont alignées au bord du vide comme si elles étaient sur le point de basculer. Nous pénétrons dans la ville,totalement émerveillés, pour une petite visite.

L'Amour des Iles - Copyright mycottoncloud

L'Amour des Iles - Copyright mycottoncloud

Iles Cerbicales - Tous droits réservés

Iles Cerbicales - Tous droits réservés

Baie de Rondinara - Tous droits réservés

Baie de Rondinara - Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Bonifacio - Copyright mycottoncloud

Bonifacio - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Cap sur les Iles Lavezzi! Le capitaine lance un concours "d'éplucheurs de patates" pour aider le cuistot à préparer sa fameuse bouillabaise lol.

 

Après le repas, il est temps d'enfiler nos masques et tubas pour une session de snorkeling à la découverte des fonds marins. L'eau est chaude, turquoise et transparente : nous nageons parmi les bancs de poissons qui nous frôlent et nous chatouillent...

 

Je viens enfin m'allonger sur le sable pour une sieste au soleil avant de reprendre la mer en fin d'après-midi. Dernier arrêt dans une crique près des Iles Cavallo et il est déjà l'heure de regagner Porto-Vecchio. Les gars en profitent pour faire des plongeons acrobatiques depuis le ponton tandis que Lili et  moi admirons le spectacle.

Ile Lavezzi - Tous droits réservés

Ile Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Tous droits réservés

Iles Lavezzi - Copyright mycottoncloud

Iles Lavezzi - Copyright mycottoncloud

Iles Cavallo - Tous droits réservés

Iles Cavallo - Tous droits réservés

Iles Cavallo - Tous droits réservés

Iles Cavallo - Tous droits réservés

Je vous raconte la fin de notre voyage très bientôt et vous laisse avec quelques infos pratiques sur les activités qu'on a faites jusque là.

Enjoy!

 

Canyoning dans le Pulischellu : 35 euros par personne avec Bavella Canyon

http://www.bavellacanyon.com/

Randonnée en jet-ski : 100 euros par personne avec Jet Concept

http://www.jetconcept2a.com/fr/index.html

Croisière Bonifacio & les Iles Lavezzi : 75 euros par personne avec Chiocca Croisière

http://www.amour-des-iles.com/croisiere-corse/

Voir les commentaires

Vous savez qu'il n'y a pas de carnet de voyage sans astuce pour s'envoler à prix mini. L'île de beauté étant une destination incontournable, Lili et moi avons décidé de partir hors saison : je vous raconte tout.

Cap sur le sud de la Corse! Le début de l'automne est idéal pour des journées ensoleillées loin de la foule estivale et une douce chaleur de 28°C propice à la baignade et aux activités nautiques. Les pieds dans l'eau et les yeux dans le ciel, un goût de paradis...

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Côté organisation, on a commencé à regarder les billets d'avion vers février ou mars. Les comparateurs de vols (jetcost, skyscanner, google flights etc) nous ont permis d'avoir une idée des prix et de repérer les meilleures offres pour notre voyage.

Ensuite, le plus délicat était encore de réserver nos vols au bon moment lol. Lorsqu'on s'y prend trop tôt, on peut passer à côté des bons plans avant que les prix soient descendus. Pour autant, sans surprise Ryanair a été le plus compétitif avec un vol Paris/Figari à 100 euros aller-retour.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Pour l'hébergement, c'est une autre histoire lol. Comme d'habitude, on avait choisi Airbnb pour loger chez l'habitant mais c'est vite devenu compliqué : pas moins de quatre refus avant de trouver notre bonheur dans un joli appartement de Porto Vecchio

J'ai adoré la décoration simple, moderne et cosy de notre logement, la touche de violet dans les pièces (ma couleur préférée), ainsi que la grande terrasse avec vue sur les montagnes. Une adresse à 10 minutes du port et du coeur de ville pour 434 euros la semaine, soit 217 euros par personne.

Au final tout s'est bien déroulé, même si la difficulté à se loger nous a laissé perplexe : les appartements étaient bien disponibles aux dates que l'on souhaitait réserver et mon profil n'a reçu que des commentaires enthousiastes des précédentes locations...C'est sûrement ma jolie tête noire en photo qui n'est pas passée! 

Tout ça pour dire que cette discrimination n'a pas réussi à nous priver d'un séjour totalement magique. Les corses ont été généreusement servis en "femmes chocolat" et il faut croire que beaucoup ont adoré lol. On a rencontré des gens charmants et ouverts, loin des stéréotypes racistes que l'on peut entendre sur les habitants.

L'île est sauvage et préservée avec de nombreux sites naturels à explorer. On a passé nos vacances dans l'eau avec du canyoning, du jet ski, une journée de croisière, du snorkeling, du kayak de mer, une randonnée vélo jusqu'à la plage et de bons restos pour 270 euros.  

Des vacances de rêve à 587 euros tout compris c'est possible!!! Je vous retrouve dans le prochain poste, en attendant, un petit tour en ville s'impose. 

Enjoy

Les marais salants - Copyright mycottoncloud

Les marais salants - Copyright mycottoncloud

Le port de plaisance - Tous droits réservés

Le port de plaisance - Tous droits réservés

Les vielles rues - Tous droits réservés

Les vielles rues - Tous droits réservés

Le Bastion de France - Tous droits réservés

Le Bastion de France - Tous droits réservés

Coucher de soleil - Tous droits réservés

Coucher de soleil - Tous droits réservés

Porto Vecchio by night - Tous droits réservés

Porto Vecchio by night - Tous droits réservés

Voir les commentaires

Autres souvenirs ensoleillés, mon voyage sur l'île de Beauté avec Lili au début de l'automne. On a vécu de sacrées aventures entre nanas et un émerveillement de tous les instants que j'avais envie de partager avec vous.

Petite histoire de berger

Un jour, Dieu eut l'idée de créer une terre façonnée de mille et un paysages, tel un bijou d'orfèvre. "Corsica" sera le nom donné à ce joyau décida-t-il.

La nuit suivante, Dieu ne trouva pas le sommeil, préoccuppé par ce qu'il venait de créer. Il savait pertinemment que "Corsica" susciterait envie et convoitise tellement elle était belle et merveilleuse. Alors, d'un pas décidé et convaincu, il se remit ardemment au travail... Et Dieu créa le reste du monde en distribuant déserts, fleuves, montagnes, lacs, océans, soleil et joie de vivre....

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

La suite du voyage arrive...

Enjoy

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>
Haut

Hébergé par Overblog