Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MyCottonCloud

<< < 1 2 3

globetrotter

Je crois qu'un voyage est aussi inoubliable grâce à tous ces petits détails, anecdotes et bonnes adresses qu'on garde en mémoire comme autant de trésors. Disons que Prague nous a réservé son lot de pépites lol.

Chichis, sorbet à la mangue & Triomino

Le voyage a commencé avec une partie palpitante de Triomino et des gourmandises. Comme le père de chericoco s'est proposé de nous conduire à Roissy Charles de Gaulle, rendez-vous chez ses parents à l'heure du goûter. Juste le temps de faire une partie avant qu'il ne rentre du boulot et en voiture!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tête en l'air

J'espère qu'il n'y a pas que moi pour oublier son portable dans une voiture en partant en voyage? Parce que je serai rassurée lol. Difficile de contacter mes proches pendant une semaine (whatsapp fever!!!) surtout qu'avec la puce canadienne de chericoco on n'était pas avancé non plus. Heureusement, j'avais embarqué mon appareil photo et mon ordi : les smartphones c'est surper mais on a parfois tendance à les utiliser pour tout. Vive les "classiques"!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Les noces de Figaro

Comme nous sommes arrivées à l'aéroport très en avance, on en a profité pour manger "Ekki" avant de rejoindre la salle d'attente près de notre porte d'embarquement. Alors qu'on discutait, une jeune femme nous a interrompu pour nous proposer son Figaro. Je ne sais pas quelle tête on a fait, mais elle a cru bon de préciser : "c'est ma soeur qui a acheté ce journal de droite". Fou rire général dès qu'elle s'est éloignée! N'empêche, ça nous a fait un peu de lecture durant le vol alors qu'on n'avait pas suivi l'actualité depuis la veille.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Chauffeur privé

Arrivée à Praha assez tard dans la nuit... Un chauffeur privé devait nous attendre pour nous conduire à l'appartement et nous remettre les clés (la réception ferme à 21h00). 

Après avoir passé 15 minutes à le chercher dans l'aéroport alors que d'autres passagers avaient une pancarte à leur nom : montée d'adrénaline à l'idée d'avoir été oubliées! On s'approche d'un guichet pour demander à lui téléphoner, il avait simplement du mal à se garer. Merci à la fiche "infos pratiques" du Prague Royal Apartments qui s'est révélée grandement pratique!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

TriPrague 2016 : Go, Go, Go!!!

Quelle surprise de réaliser qu'un triathlon prenait son départ à 5 minutes de chez nous avec un village de stands, les antennes radio, les chaînes de télé et les supporters : trop excitant!!! L'épreuve de cyclisme était terminée mais tout au long de notre ballade sur les quais du Nove Mesto on a pu encourager les coureurs. L'heure était au dépassement de soi sous cette chaleur... Moi j'ai transpiré rien qu'à les regarder lol.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Le Q.G 

Le même jour nous revoilà au "Samarkand" qu'on a découvert la veille. Ce restaurant & salon de thé ouzbek situé à deux pas de la maison est devenu notre Quartier Général. On a adoré au point d'y allé 5 jours sur 7 lol. Idéal pour un thé aux épices, une chicha orange-menthe ou un dîner : la nourriture est divine, je n'ai rien mangé d'aussi savoureux durant tout notre voyage. 

L'accueil est chaleureux et attentionné, à l'image d'Ali et sont frère qui prennent le temps d'échanger avec les clients. Lors d'une discussion, ils nous ont raconté comment une partie de la communauté ouzbek s'était installée en République Tchèque. Leur père, par exemple, est un ancien soldat soviétique qui a vécu à Prague durant son service militaire. Après la chute de l'URSS, il est venu s'y installer avec d'autres compatriotes. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Celebrate good time come on!!!

Deux jours après notre arrivée à Prague, on a eu envie de faire la fête toute la nuit.  Il faut dire qu'à la maison on s'ambiançait sérieusement avec nos playlist lol. "Le Nebe" s'est révélé être le spot idéal : un bar à cocktail cool & branché qui passe de la bonne musique jusqu'au petit matin. Mojito, caipirinha et tequila à consommer avec modération svp!

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

La vie de bohème

Après cette belle nuit festive et un long dodo du dimanche, nous voilà décidées à réveiller nos corps avec un cours de yoga sur la colline de Petrin (chericoco est prof) et un brunch au "Bohemia Bagel". Une grande respiration avant de rentrer à la maison sous l'orage d'été (singing in the rain).

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Le thé de minuit

Si vous aimez le thé vous allez définitivement aimé Praha : il y a pleins de salons et de maisons de thé qui vous attendent. Un soir, on s'est retrouvé par hasard à la "Cantinetta Fiorentina" alors que les étoiles brillaient déjà dans la nuit. Vous vous doutez déjà qu'un fabuleux dessert accompagnait le tout lol : praline et chocolat miam...

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Infusion africaine

Le lendemain matin nous poussons la porte de "Amana", une maison de thé du quartier. On se réjouit d'avoir la boutique pour nous toute seule car il n'y a aucun client. La femme qui nous reçoit est d'une gentillesse incroyable et nous propose une dégustation de thé improvisée : près d'une heure à nous laisser guider pour découvrir des saveurs du monde. Au final, je craque pour un rooibos vert d'Afrique du Sud que je ramène dans ma valise. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

L'artisan parfumeur 

La journée se poursuit délicieusement lorsqu'on entre dans la petite boutique-atelier "Zamecka Parfumerie". L'artisan que nous rencontrons est un grand voyageur parlant tchèque, allemand, russe, italien, espagnol, français et anglais. Passionné par les senteurs, il partage son savoir-faire pour fabriquer un parfum unique aux personnes qui viennent à lui. Je m'approche des jarres en verre pour faire mon choix parmi toutes les odeurs, fascinée par la lumière se reflétant dans les essences. On crée ensemble "Esse" mon parfum épicé et sucré à base de figue, d'oud et de larissa. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Big Melon

En sortant de la parfumerie, on continue notre ballade sur les hauteurs de Prague en arpentant les petites rues pavées pleines de charmes et de couleurs. Tout est propre, on peut marcher en regardant le ciel sans craindre que notre parcours soit miné lol (vieux réflexe parisien). Justement, on croise un groupe d'éboueurs au travail : ils s'arrêtent de parler à notre passage et nous suivent du regard en sifflant. Leur attitude rend l'atmosphère pesante et le malaise est palpable...

Après les avoir dépassés, nous les entendons rire et crier "Big Melon". Je sais qu'ils sont en train de parler de ma poitrine mais n'ai pas envie de leur accorder la moindre importance. Chericoco de son côté ne tient plus en place : elle se retourne et leur fait un doigt d'honneur majestueux. Il faut croire que c'est un signe universel car ça les stoppe sur le coup lol. Avec mon bonnet D je passe totalement inaperçu en France, mais il faut croire qu'à Prague ce n'est pas le cas.

Au fil des jours, je m'étais habituée à attirer l'attention et la curiosité à cause de ma couleur de peau. Certaines personnes étaient vraiment étonnées de me croiser mais leur réaction restait discrète et bienveillante : un visage qui s'illumine, des yeux qui pétillent, un sourire, un signe de la main. Rien à voir avec cette situation déstabilisante où des hommes ont cherché à m'humilier pour la personne que je suis : une femme noire avec de jolies rondeurs. Il y a des cons partout, je confirme lol.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

So jazzy

La veille de notre départ, nous passons la journée à explorer une partie encore inconnue de notre quartier. Pour nous, c'est un vrai luxe d'évoluer parmi les pragois sans croiser de touristes. On va à la poste envoyer nos cartes postales, on mange dans un restaurant vegan, on cherche des fringues souvenirs dans une friperie, on s'amuse comme des gamines dans une boutique de jeux de société, on écoute une maman raconter une histoire à son enfant dans un parc, on se pose près de la fontaine avec les petits vieux et on fait un tour au centre commercial.

Petite pause café pour reposer nos pieds... J'attrape un journal laissé négligemment dans le fauteuil près du mien et me lance dans une lecture théâtrale des news tchèques avec tout le sérieux qui me reste lol. Un homme s'approche de nous et m'interpelle en anglais. Il dit m'observer depuis quelques minutes et voudrait savoir si je chante car il adore ma voix. Il cherche une chanteuse de jazz pour un projet musical et aimerait savoir si j'accepterais d'interpréter un morceau dans l'instant même.

Waouhhh!!! Comment exprimer ce que j'ai ressenti? Sa proposition m'a totalement impressionné et soufflé. Je l'ai remercié avant d'expliquer que je rentrais à Paris le lendemain. 

Copyright chericoco

Copyright chericoco

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Jusqu'au bout des pieds

Il est bientôt 16h00 et nous avons rendez-vous chez l'esthéticienne de notre quartier pour une pédicure. Ce n'est pas le spa qu'on voulait faire au début et la déco est un peu passée mais c'est propre. Croyez-le ou non mais c'est la première fois de ma vie que je fais ce soin chez une professionnelle! Ses gestes sont doux et précis : bain de pied, gommage, ponçage des callosités, coupe des ongles et cuticules, massage avec une crème nourrissante et pose d'un vernis rouge rubis (comble de l'élégance). Pendant près de deux heures, l'esthéticienne passe de l'une à l'autre tandis que nous discutons à travers le rideau ouvert de nos deux cabines. Mes pieds ne touchent plus le sol d'avoir été autant chouchoutés. A refaire!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Parfaitement pistache

Il est quasiment 18h00 lorsqu'on ressort du salon avec nos pieds parés de rouge. Chericoco veut absolument retourner au "No Stress" où j'avais commandé un parfait à la pistache et aux fraises. Elle ne s'est pas encore remise d'avoir goûté à mon dessert et veut sa part de pur bonheur elle aussi lol. Direction Staré Mesto donc!

On se cale paresseusement sur la banquette aux coussins en wax. C'est reparti pour un tour dans ce café-restaurant qui propose une cuisine-fusion aux influences européennes, asiatiques et africaines. Les plats sont fins, gourmands et colorés. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Le petit pointeur

C'est l'heure du retour et nous attendons tranquillement notre vol pour Paris. Il règne une douce agitation avant l'embarquement et je me plais à observer les gens : il y a des amoureux, des jeunes mexicains qui rentrent des JMJ de Cracovie après une escapade à Prague, des familles... Devant nous, une femme tchèque s'occupe de ces deux têtes blondes qui partagent une banane. Les enfants ont bientôt fini de manger et se mettent à jouer ensemble en courant partout.

Le plus petit, qui devait avoir 3 ans, s'arrête en pointant son doigt sur moi et se tourne en parlant vers sa maman.Très gênée, cette dernière me regarde et reste silencieuse... J'ai l'impression qu'une éternité passe avant qu'elle n'esquisse un sourire en expliquant que son fils la questionnait sur mes cheveux.

Je lui ai rendu son sourire pour signifier qu'il n'y avait pas de souci mais je n'ai pas pu m'empêcher de penser : "regarde autant que tu veux petit bonhomme mais pas touche au nuage sur ma tête" lol. Passé l'étonnement, c'est le geste que les gens sont souvent tentés de faire et certains ne se préoccupent pas d'avoir votre consentement. Bref, j'ai les cheveux crépus et ça intéresse un peu trop les gens à mon avis lol.

Enfin, je ne sais pas si c'est impoli de montrer une personne du doigt en République Tchèque mais je n'ai pas eu l'impression que la mère avait repris son fils sur ce point.

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Ainsi s'achève ce carnet de voyage à Prague... Je vous fais des bisous sucrés, normal après ce dernier trdelnik fraise chantilly.

Merci de me suivre dans mes petites et grandes aventures du quotidien. J'aime partager tous ces moments avec vous.

Enjoy

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voir les commentaires

J'espère que vous êtes prêts pour la suite. Hier, on a commencé à visiter les différents quartiers de Prague et j'ai encore un tas de belles choses à vous faire découvrir. C'est parti! 

Nove Mesto et son ballet de cygnes

L'architecture moderne de ce quartier au bord de la Vltava est surprenante et audacieuse. Le fil de l'eau dévoile des cafés, des restaurants et des cygnes glissant sur l'eau avec grâce. 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

L' Ile Slave - Copyright mycottoncloud

L' Ile Slave - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

La Maison qui danse - Copyright mycottoncloud

La Maison qui danse - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Statue Frantz Kafka - Tous droits réservés

Statue Frantz Kafka - Tous droits réservés

Théâtre National - Tous droits réservés

Théâtre National - Tous droits réservés

La Lanterne Magique - Tous droits réservés

La Lanterne Magique - Tous droits réservés

Venceslas prend place

Bienvenue dans le quartier le plus commerçant de Prague avec mille boutiques, restaurants, hôtels, clubs et...touristes lol. Trop de monde, mais quand qu'on y est il faut faire avec. La place Venceslas sur laquelle veille la statue du saint patron de Bohême fut un haut lieu de la contestation lors de la "Révolution de Velours".

On s'est vite éloigné à travers les petites rues pour tomber sur une merveilleuse gare. J'ai eu l'impression d'être remontée dans le temps. Nous sommes restées là un moment comme si nous attendions quelqu'un. On s'est bien marré à essayer de déchiffrer les tableaux d'affichage.

Place Venceslas - Tous droits réservés

Place Venceslas - Tous droits réservés

Statue Venceslas et Musée National - Tous droits réservés

Statue Venceslas et Musée National - Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright Chericoco

Copyright Chericoco

Gare Masarykovo - Copyright mycottoncloud

Gare Masarykovo - Copyright mycottoncloud

Gare Masarykovo - Tous droits réservés

Gare Masarykovo - Tous droits réservés

Holesovice et la colline de Letna

S'il demeure un peu délabré par endroits, cet ancien quartier industriel change doucement de visage pour adopter un style contemporain et décontracté : une sieste en plein air sur la colline de Letna ça aide toujours à entretenir la cool attitude. 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mmycottoncloud

Copyright mmycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Jardin de Letna - Copyright mycottoncloud

Jardin de Letna - Copyright mycottoncloud

Copyright chericoco

Copyright chericoco

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Mala Strana et la colline de Petrin

J'ai gardé notre quartier du "Petit côté" pour la fin. Un bonheur de vivre avec Petrin à ses pieds, tout en étant proche du coeur de la ville et de la Vltava. C'est tout ou rien lol.

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Place Malostranske - Copyright mycottoncloud

Place Malostranske - Copyright mycottoncloud

Eglise Saint Nicolas - Copyright mycottoncloud

Eglise Saint Nicolas - Copyright mycottoncloud

Eglise Saint Nicolas - Copyright mycottoncloud

Eglise Saint Nicolas - Copyright mycottoncloud

Palais Wallenstein - Copyright mycottoncloud

Palais Wallenstein - Copyright mycottoncloud

Jardin de Wallenstein - Copyright mycottoncloud

Jardin de Wallenstein - Copyright mycottoncloud

Colline de Petrin - Copyright mycottoncloud

Colline de Petrin - Copyright mycottoncloud

Colline de Petrin - Copyright chericoco

Colline de Petrin - Copyright chericoco

Funiculaire de Petrin - Copyright mycottoncloud

Funiculaire de Petrin - Copyright mycottoncloud

Colline de Petrin - Vue sur le Château de Prague - Copyright mycottoncloud

Colline de Petrin - Vue sur le Château de Prague - Copyright mycottoncloud

Copyright  mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Mémorial aux victimes du communisme - Colline de Petrin - Tous  droits réservés

Mémorial aux victimes du communisme - Colline de Petrin - Tous droits réservés

Ile Kampa - Copyright mycottoncloud

Ile Kampa - Copyright mycottoncloud

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Mur John Lennon - Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Ile Kampa - Copyright mycottoncloud

Ile Kampa - Copyright mycottoncloud

Ne manquez pas mes anecdotes et bonnes adresses que je vous partage très bientôt pour clôturer ce carnet de voyage à Prague.

 

Enjoy

Voir les commentaires

Praha est une ville colorée et baroque à l'architecture sublime, une touche de bohème en plus. Je ne sais pas à quoi je m'attendais, mais certainement pas à ça lol.

Suivez-moi, je vous montre les quartiers qu'on a parcouru de jour comme de nuit. Je crois qu'on n'a pas pris les transports une seule fois. Ah si le bus vers l'aéroport pour le vol retour! Aucun plan de la ville non plus, juste nos "happy feet" pour aller d'un endroit à un autre. 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Hradcany et la vie de château

Peut importe où l'on se trouve, on aperçoit toujours le Château de Prague et les flèches de la Cathédrale Saint-Guy. Rien de tel qu'une ballade sur les hauteurs pour découvrir les nombreux palais et édifices historiques qui témoignent du riche passé de ce quartier.

Le Château de Prague - Copyright mycottoncloud

Le Château de Prague - Copyright mycottoncloud

Montée vers le Château de Prague - Copyright chericoco

Montée vers le Château de Prague - Copyright chericoco

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Cathédrale Saint Guy - Tous droits réservés

Cathédrale Saint Guy - Tous droits réservés

Notre Dame de Lorette - Tous droits réservés

Notre Dame de Lorette - Tous droits réservés

Copyright chericoco

Copyright chericoco

Place Saint Georges - Tous droits réservés

Place Saint Georges - Tous droits réservés

Place Hradcany - Copyright chericoco

Place Hradcany - Copyright chericoco

Montée vers le palais Schwarzenberg - Copyright chericoco

Montée vers le palais Schwarzenberg - Copyright chericoco

La Ruelle d'Or - Tous droits réservés

La Ruelle d'Or - Tous droits réservés

Monastère de Stratov - Copyright mycottoncloud

Monastère de Stratov - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Staré Mesto au cœur de la ville

Avec sa belle place médiévale, son labyrinthe d'allées et ses sites étonnants comme le pont Charles et l'horloge astronomique, Staré Mesto est définitivement le centre historique de Prague.

Pont Charles - Copyright mycottoncloud

Pont Charles - Copyright mycottoncloud

Place de la vieille ville - Copyright mycottoncloud

Place de la vieille ville - Copyright mycottoncloud

Place de la vieille ville - Copyright mycottoncloud

Place de la vieille ville - Copyright mycottoncloud

Tour de l'ancien Hôtel de Ville - Copyright mycottoncloud

Tour de l'ancien Hôtel de Ville - Copyright mycottoncloud

Horloge astronomique - Copyright mycottoncloud

Horloge astronomique - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Pont Charles - Copyright mycottoncloud

Pont Charles - Copyright mycottoncloud

Pont Charles - Tous droits réservés

Pont Charles - Tous droits réservés

Pont Charles - Tous droits réservés

Pont Charles - Tous droits réservés

Josefov, l'ancien ghetto juif

Durant près de 800 ans, ce quartier a été le centre culturel et spirituel de la communauté juive avant qu'une partie d'entre eux le quittent lors de sa rénovation et que les autres soient assassinés pendant l'Holocauste. Aujourd'hui, les synagogues et le cimetière qui sont demeurés constituent le Musée Juif.

Synagogue jubilaire - Tous droits réservés

Synagogue jubilaire - Tous droits réservés

Musée juif - Tous droits réservés

Musée juif - Tous droits réservés

Statue Frantz Kafka - Copyright mycottoncloud

Statue Frantz Kafka - Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Vieux cimetière juif - Tous droits réservés

Vieux cimetière juif - Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Le tour des quartiers continue dans mon prochain post. Restez connectés!

Enjoy

Voir les commentaires

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Je suis allée à Prague sur un coup de tête au coeur de l'été! Une douce folie que j'avais hâte de vous partager car ce voyage a été pour moi une ode à l'amitié et à la joie que je ne suis pas prête d'oublier (Joyful Joyful en bande son lol).

Cette fois, on a voyagé malin en profitant des bons plans vol + hébergement de dernière minute. Je n'avais jamais testé cette formule mais c'est vraiment génial, surtout quand tu t'organises une semaine à l'avance. 

Il nous a suffit d'un clic pour réserver nos billets d'avion (Czech Airlines & Air France) et un très beau duplex (Prague Royal Apartments) sous les toits de Prague pour 330 euros par personne la semaine. Mille merci à Agence Voyage Sncf pour cette prestation de grande qualité!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Czech Airlines pour le vol aller - Tous droits réservés

Czech Airlines pour le vol aller - Tous droits réservés

Air France pour le vol retour - Tous droits réservés

Air France pour le vol retour - Tous droits réservés

Une petite visite de l'appartement ça vous dit? Cette fois, on n'était pas logé chez l'habitant donc je peux touuuut vous montrer. 

On s'est installé au dernier étage d'un bel immeuble au pied de la colline de Petrin, à proximité du centre ville. L'entrée donnait sur la cuisine/salle manger, tandis que la chambre et la salle de bain se situaient à l'étage. J'ai adoré le puit de lumière dans les escaliers et les poutres apparentes qui donnaient un charme incroyable à notre "sweet home".

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Autre détail pratique : même si la République Tchèque a gardé sa monnaie en intégrant l'Union Européenne, vous pouvez payer en euros dans beaucoup d'endroits. D'ailleurs, les prix sont souvent affichés dans les deux devises.

Mais si vous préférez avoir des couronnes tchèques entre les mains (reine d'un jour lol) pour vivre comme les habitants, alors je vous conseille d'aller convertir votre argent dans un bureau qui ne prend pas de commission : il y en a partout, ça serait dommage d'y perdre au change! 

En tout cas, la couronne tchèque m'a fait un drôle d'effet. Elle est tellement jolie et colorée que j'avais toujours le sourire en dépensant mon argent. Ou c'est plutôt les vacances lol?!

Au total, j'en ai eu pour 8000 CZK de courses, bars, restaurants, spectacles, sorties et autres plaisirs (un peu moins de 300 euros pour la semaine) car la vie à Prague reste très abordable.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Je vous retrouve très vite pour la suite de mes aventures (clin d'oeil à ma chericoco). Le voyage ne fait que commencer! Enjoy!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Voir les commentaires

Comme vous l'aurez compris, j'ai découvert Lisbonne avec un IMMENSE  plaisir. Ces vacances colorées m'ont à la fois ressourcées et émerveillées. Notre séjour est d'autant plus inoubliable que nous avons croisé des personnes chaleureuses et attachantes sur notre route. 

Je ne pouvais pas refermer ce carnet de voyage sans vous les présenter un peu et je crois que cette affiche des rues de l'Alfama illustre bien ce que nous avons vécu : des échanges d'une profonde richesse qui témoignent du désir de se rencontrer et de vivre des choses ensemble aussi différents que nous soyons : pas de peur ni de haine, juste des sourires, des émotions, de la confiance et la quintessence de notre humanité.

 

Un grand merci à Nelson, Florence, Inês et Duarte, Anna et Isabelle, Titu et Ni, Basma et Ninon, Natalia et Paola, Ciara, Mouhamad, Julia et Luiz, Olivier et Catherine. Vous allez voir, ils sont supers!

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Je dirais que notre voyage au Portugal a débuté à Paris en compagnie de Nelson, le conducteur de notre covoiturage pour l'aéroport. Originaire de l'Angola, l'un des neuf pays lusophones au monde, il a spontanément proposé de nous offrir notre première leçon de portugais. On avait parcouru rapidement le lexique de notre "Lonely Planet" pour avoir des bases, mais avec l'accent et les intonations c'est incomparable!

Nelson est un homme d'une grande gentillesse, au sens de l'engagement certain. Il s'était fait voler son portable la veille au soir et avait passé une partie de la nuit au commissariat. Malgré tout ça, il a choisi d'assurer le trajet pour ne pas nous mettre en difficulté avec une annulation de dernière minute. Quand j'y repense, je ne sais pas comment nous nous sommes retrouvés dans la foule de Gare du Nord lol. En tout cas, tous les covoitureurs étaient en avance et avaient repéré Nelson sans avoir besoin de demander une quelconque position par téléphone, ce qui aurait été impossible... 

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

C'est également dans la voiture que nous avons sympathisé avec Florence qui partait en Irlande. Cette femme passionnante d'une cinquantaine d'années a parcouru le monde entier en sac à dos, grâce au développement des compagnies aériennes "low cost" dont elle a connu les débuts. A l'époque, elle voyageait en Europe pour 5 euros aller-retour et il paraît que c'était la norme : incroyable mais vrai!

Comme on était dans la même salle d'embarquement, on a encore papoté près d'une heure avant de s'envoler vers nos destinations respectives. Florence nous a parlé du Népal, de l'Iran, de l'Amazonie, de l'Ethiopie, du Cambodge, de Madagascar et de l'Islande. C'est une aventurière, une baroudeuse, une routarde, une conteuse de la vie qui nous a littéralement transporté. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Arrivés à Lisbonne, nous avons enfin rencontré Inês et Duarte chez qui nous avons logé durant notre séjour. Après avoir échangé sur whatsapp de janvier à mai, c'était comme retrouver des amis. Ces deux frères et soeurs forment un duo complice qui m'a fait penser à mon frangin et moi. Ce sont des hôtes accueillants, attentionnés et d'une grande disponibilité.

Quand ils ont reçu l'appartement de leur grand-mère en héritage, Inês qui est architecte d'intérieur, a proposé à Duarte de le rénover et de le transformer en "guest house" pour accueillir les voyageurs du monde entier.  Elle m'a dit combien ça lui tenait à coeur que ce bien reste dans la famille pour devenir un lieu d'hébergement interculturel et intergénérationnel. Je crois que lorsqu'on on est une amoureuse des voyages comme elle, on tombe aussi amoureux des gens et alors c'est magique...

Inês et Duarte n'habitaient pas avec nous mais passaient à la maison tous les jours pour s'assurer que tout se passait bien. L'occasion rêvée pour discuter, rire ensemble et échanger des bons plans. Et quand on ne se croisait de la journée, on avait toujours un petit clin d'oeil par texto avec des émoticones expressives comme jamais : j'adore!

Pour finir, je crois que le plus touchant c'est qu'Inês et Duarte sont des enfants du quartier : ils ont grandi à Alameda et continuent d'y vivre avec une grande partie de leur famille. Nous avons d'ailleurs rencontré leur papa, un homme sociable au regard pétillant et doux. Comme on dit : "le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre" lol. Une citation qui me rappelle le "jardin aux abricotiers" que je contemplais tous les matins en prenant le petit-déjeuner avec le chant des oiseaux.

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Durant notre séjour, nous avons vu "la casa" s'animer et vivre de multiples façons au gré des arrivées et des départs : les odeurs d'épices dans la cuisine, le son des langues étrangères, de la musique et des rires. L'ambiance et la bonne humeur sont garanties quand 5 à 10 personnes cohabitent ensemble. Mais ce qui importe également, c'est que chacun a été très respectueux des règles de vie commune.

 

Anna et Isabelle étaient là depuis une semaine quand nous sommes arrivés à "la casa". Après avoir déposé les valises dans la chambre, on a discuté ensemble affalés dans le canapé. Ces deux soeurs belges flamandes avaient beaucoup à partager et même si elles partaient le lendemain c'était trop chouette.

Elles nous ont raconté leur séjour à Lisbonne et nous ont montré des photos de Sintra. Anna voyage beaucoup toute seule et nous a aussi parlé de son tour des îles grecques en "couchsurfing" : Crète, Rhodes, Corfou, Ithaque, Myconos, Santorin... Cette épopée a été possible grâce à la communauté des "couchsurfeurs" qui accueillent les voyageurs chez eux, gratuitement, sans aucune contrepartie, simplement avec le désir de recevoir et de faire découvrir leur culture. Comme on aime dormir chez l'habitant, elle nous a vivement encouragé à tester. J'ai créé mon profil sur le site depuis 2015 mais n'ai encore jamais vécu l'expérience "couchsurfing". Peut-être pour bientôt qui sait lol.

 

https://www.couchsurfing.com/

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Nous avons croisé Basma et Ninon le lendemain, deux étudiantes françaises de la banlieue parisienne, amies d'enfance, nées à un jour d'intervalle, qui adorent voyager ensemble. Après avoir visité Barcelone l'année dernière tout comme nous, voilà qu'elles arrivent à Lisbonne! On a tellement rigolé de cette coincidence en cherchant à savoir quel duo suivait l'autre dans ses voyages qu'après ça la glace était totalement brisée. Le soir même Basma nous invitait à sortir avec elles pour célébrer son anniversaire, avant de faire à nouveau la fête le lendemain pour celui de Ninon.

Les filles sont restées une semaine et c'était hallucinant de voir à quel point nos rythmes étaient au diapason. Comme on se levait à la même heure, on se retrouvait souvent tous les quatre pour le petit-déjeuner. Trop agréables ces discussions du matin à se raconter nos journées et nos anecdotes sur la vie à Lisbonne. On a vraiment appris à se découvrir personnellement et on s'est trouvé pleins d'autres points communs. Aujourd'hui nous sommes toujours en contact depuis la Corée du Sud où Basma est partie en échange universitaire pour un an.

Avant leur départ, nous avons partagé une journée ensemble à Cascais et pris un tas de photos. Ceux qui me connaissent savent que je n'aime pas être photographiée lol, mais certaines rencontres valent largement la peine qu'on se crée des souvenirs .

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Natalia et Paola ont aussi contribué à l'ambiance joyeuse et festive qui régnait à "la casa". Ces deux amies chiliennes, dont l'une arrivait de Barcelone et l'autre directement de Santiago, étaient spécialement de passage pour le festival de musique "Rock in Rio" au Parque da Bela Vista. Impatientes de voir les Maroon 5, elles nous ont proposé de venir avec elles pour une soirée de folie à chanter et danser : mémorable!

"Animals" Maroon 5 - Copyright The Relevant

Ciara l'italienne est arrivée deux soirs plus tard à "la casa" pour passer une nuit avec une amie. J'étais en train de faire un thé dans la cuisine alors qu'elle cherchait le cendrier. Accoudée au bord de la fenêtre, elle regardait les abricotiers teintés de rose dans la lumière du soleil couchant en tirant lentement sur sa cigarette. Tandis que je m'approchais un sourire aux lèvres, nos regards se sont croisés et nous avons commencé à parler de sa chère patrie que j'ai pas mal visitée.

Ciara est le genre de personne qui peut paraître un peu rustre au premier abord. Elle a une voix rauque et profonde, parle vite et fort, va droit au but et s'impatiente facilement. Elle est assez difficile à suivre mais j'aime la gestuelle de ses mains et son langage corporel qui m'aident à la comprendre. Son caractère semble très affirmé mais j'ai perçu beaucoup de tendresse en elle.

Lorsque nous nous sommes levés le lendemain, les italiennes étaient déjà parties. Je ne sais pas pourquoi mais Ciara m'a laissé l'image d'un tourbillon qui emportait les choses sur son passage avant qu'on ait compris ce qu'il se passe lol.

Quelques heures plus tard, alors qu'on traversait la place "Marques de Pombal" j'ai entendu l'écho de mon prénom résonné dans la foule. En levant la tête, j'ai reconnu Ciara qui m'envoyait des bisous du haut de son bus touristique, imitée par une dizaine de personnes souriantes. On ne s'est jamais revu mais ce geste que je lui ai adressé en retour m'a fait l'effet d'un "free hug" : inattendu, touchant et réconfortant. 

Nous avons continué notre ballade vers la "Feira do Livro" où nous avons joué une partie d'échecs géants avant de jeter un coup d'oeil aux bouquins. 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Les dernières personnes que nous avons rencontrées à "la casa" sont Julia et Luiz. C'est drôle comme on était en décalage total avec cette mère brésilienne et son fils qui venaient d'arriver de Sao Paulo. Pendant deux jours, on s'est croisé en bas de l'immeuble quand ils en sortaient alors qu'on rentrait et inversement lol. On échangeait toujours un sourire et un mot de salutation mais rien de plus.

Le troisième jour, qui était aussi la veille de notre départ, tout ce petit monde s'est retrouvé dans la cuisine à préparer le dîner en même temps. Spontanément, nous nous sommes ensuite attablés pour partager nos plats et avons longuement parlé à la lueur des bougies. Un vrai coup de coeur! Chacun de nous relançait la conversation avec délice passant d'un sujet à un autre : la vie à Sao Paulo, la crise sociale au Brésil, les Jeux Olympiques, la destitution de Dilma Roussef, les noirs d'Amérique du Sud, les voyages, la nourriture, la musique etc. 

Luiz, qui est un jeune professeur de sociologie à l'université de Sao Paulo, est aussi un grand passionné des cultures africaines. Sa mère, Julia, ayant étudié à Paris durant sa jeunesse, il voulait lui faire le cadeau de revenir ensemble dans la "Ville Lumière" en visitant d'autres capitales européennes par la même occasion.

Finalement, cette douce soirée s'est terminée par une vaisselle collective à minuit passé. Au moment de se quitter, Julia nous a serré très fort dans ses bras comme seule une maman peut le faire. J'ai eu les larmes aux yeux de recevoir tant d'amour d'une personne que je connaissais à peine et me suis dit que la vie était vraiment belle.

Je me souviens enfin que je n'ai jamais autant parlé anglais de ma vie (5 heures de conversation) et que je n'ai jamais été aussi bien comprise en retour lol. Il faut croire qu'on avait vraiment envie de communiquer et que ça nous a poussé à trouver en nous des ressources linguistiques insoupçonnées. Merci à tous les films, les séries et les vidéos que je regarde en version originale ou en sous-titré!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Alors que "la casa" a été le point de départ de toutes ses belles rencontres, je dois souligner que les rues de Lisbonne nous ont aussi réservé de jolies surprises.

 

Tout d'abord, je pense à Titu et Ni, deux portugais d'origines cap-verdienne et mozambicaine. Ils jouaient de la guitare et chantaient dans les ruines graffée près du "Castelo de Sao Jorge" lorsqu'on s'est arrêté pour les écouter. Leur musique était fabuleuse, l'harmonie des voix et l'acoustique formaient comme un écrin pour la mélodie. Titu a vu que j'avais envie de danser alors il m'a encouragé jusqu'à ce que j'esquisse quelques pas. Puis Ni est venu me rejoindre et nous avons improvisé une danse à deux. Je me suis sentie tellement libre et légère dans cet instant. Nous étions encore en train de rigoler tous ensemble lorsque Titu a proposé d'aller mangé des plats du Mozambique à "Cantino do Aziz", son endroit préféré pour la cuisine du pays. 

J'ai pris des samossas aux légumes, du riz accompagné d'un "matapa" de crabes et crevettes (une sauce de feuilles de manioc cuisiné au lait de coco) et une glace à la noix de cajou. La cuisine mozambicaine, que je goûtais pour la première fois, est tout simplement délicieuse! Je n'ai rien mangé d'aussi savoureux durant tout notre séjour.

Pour finir, nous avons prolongé la soirée à la "Mouradia", un centre communautaire et socio-culturel de l'Alfama où le groupe cubain "Havana Way" était en concert. Nous avons dansé avec les habitants du quartier jusque tard dans la nuit et avons fait la connaissance de Mouhamad venu de Londres pour rendre visite à son cousin.

Après la fête, Mouhamad nous a généreusement invité à prendre le thé avec lui. En discutant, nous avons appris que sa famille avait fui le Cachemire pour l'Angleterre dans les années 60 suite à la guerre que menait l'Inde et le Pakistan pour annexer le territoire. Aujourd'hui partagé entre ces deux pays et la Chine, le Cachemire reste une région sensible à cause de sa frontière avec l'Afghanistan. Mouhamad n'y est jamais retourné mais nous a parlé de son pays avec beaucoup d'attachement et de nostalgie. Nous avons passé une belle fin de soirée en sa compagnie et avons appris pleins de choses sur sa terre natale.

Cantino do Aziz - Copyright mycottoncloud

Cantino do Aziz - Copyright mycottoncloud

Programmation de la "Mouradia" - Copyright mycottoncloud

Programmation de la "Mouradia" - Copyright mycottoncloud

Concert des "Havana Way" - Copyright mycottoncloud

Concert des "Havana Way" - Copyright mycottoncloud

Le retour à Paris s'est fait dans le froid et les inondations, mais nous avons encore partagé quelques rayons de soleil avec Olivier et Catherine qui faisaient du covoiturage pour la première fois. Ils étaient ravis d'apprendre que Ryanair avait rétabli des vols vers Lisbonne car ils ont justement une maison de vacances à Cascais. La boucle était joliment bouclée! On a éclaté de rire et passé le reste du trajet à parler du Portugal avant que je tombe de sommeil pour une petite sieste. A mon réveil, Olivier et Catherine nous avait déposé à la maison pour éviter qu'on ne galère dans le RER à cause des grèves. Ils ont été d'une bienveillance extraordinaire et sont repartis dans le sud après avec nos plus beaux sourires.

 

Ainsi, s'achève ce carnet de voyage à Lisbonne... 

 

J'espère que vous aurez pris autant de plaisir à me lire que j'en ai pris à vous partager tout çaOn se retrouve très vite pour des moments à Paris et en voyage! Je rentre tout juste de Prague et vous prépare de nouveaux articles pour continuer à profiter de l'été ensemble.

 

 

Passez de belles vacances et prenez soin de vous "mes petits nuages"!

 

Enjoy!

 

 

Voir les commentaires

Aujourd'hui, on continue avec des endroits à visiter autour de Lisbonne. J'ai mis du fado pour me mettre dans l'ambiance et relire mes notes éparpillées sur le sol. Les images défilent dans ma tête et les émotions affleurent : c'est parti!

CACILHAS ET LE CRISTO REI

On embarque tout d'abord à Cais do Sodre dans un ferry pour Cacilhas. Le Cristo Rei (Christ Roi) surplombe et embrasse Lisbonne depuis le sud du Tage tandis que les voitures filent sur le "Ponte 25 de Abril". 

Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

Cristo Rei - Copyright mycottoncloud

Cristo Rei - Copyright mycottoncloud

BELEM ET SES PASTEIS

On saute ensuite dans le tram n°18 pour Belém et ses délicieuses pastéis. Impossible de visiter les monuments de l'époque des Grandes Découvertes sans avoir goûter cette spécialité. Avec de la cannelle et du sucre glace, je savoure mon bonheur!

Pastéis de Belém - Copyright mycottoncloud

Pastéis de Belém - Copyright mycottoncloud

Mosteiro dos Jeronimos - Copyright mycottoncloud

Mosteiro dos Jeronimos - Copyright mycottoncloud

Mosteiro dos Jeronimos - Copyright mycottoncloud

Mosteiro dos Jeronimos - Copyright mycottoncloud

Padrao dos Descobrimentos - Copyright mycottoncloud

Padrao dos Descobrimentos - Copyright mycottoncloud

Torre de Belém - Tous droits réservés

Torre de Belém - Tous droits réservés

CASCAIS ET SES PLAGES

Le train nous emporte maintenant à Cascais, un village de pêcheur devenue une station balnéaire prisée pour ses plages et sa douceur de vivre. On a loué gratuitement des vélos "biCas" mis à disposition par la ville pour faire une belle balade, avant de s'endormir paisiblement sur le sable. Je n'ai pas eu le courage de me jeter à l'eau, elle était trop froide pour moi lol.

 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

SINTRA ET SES  PALAIS

Enfin, nous terminons cette série d'excursions à Sintra : une ville fascinante avec son château, ses palais, ses manoirs et sa nature luxuriante. C'est comme pénétrer dans un royaume romantique et enchanté, perdu au milieu des collines et de la forêt. Nous avons randonné toute la journée au cours d'une véritable chasse aux trésors!

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Palaciao Nacional de Sintra - Copyright mycottoncloud

Palaciao Nacional de Sintra - Copyright mycottoncloud

Palaciao Nacional da Pena - Copyright mycottoncloud

Palaciao Nacional da Pena - Copyright mycottoncloud

Parque da Pena - Tous droits réservés

Parque da Pena - Tous droits réservés

Parque da Pena - Tous droits réservés

Parque da Pena - Tous droits réservés

Castelo dos Mouros - Tous droits réservés

Castelo dos Mouros - Tous droits réservés

Enjoy!

Voir les commentaires

Il était temps que je vous fasse découvrir la suite de mon voyage, avant de repartir en vadrouille. Quand je pense que j'avais prévu de poster tout à la suite lol, au final il m'aura fallu plus d'un mois pour trier les photos. Mais comme on dit, il vaut mieux tard que jamais!

 

Après mes bons plans et astuces, je vous emmène avec moi dans les rues de Lisbonne : les endroits que j'ai aimé, les détails qui ont retenus mon attention, les choses que j'ai découvertes avec plaisir. 

ARC-EN-CIEL, AZULEJOS ET STREET ART

Lisbonne est une ville infiniment colorée, pimpante et vibrante. Les façades dépareillées sont recouvertes de teintes vives, pastel ou d'azulejos (carreaux de faïence), les rues souvent décorées de guirlandes et une poésie urbaine répand du streert art partout. 

 

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottonclod

Copyright mycottonclod

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Copyright mycottoncloud

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

HISTOIRE ET MODERNITE

Lisbonne se construit également une identité multiple entre des quartiers chargés d'histoire et d'autres à la pointe de la modernité. C'est une ville innovante qui respire l'air du temps, tout en gardant précieusement les trésors de son passé.

 

 

Rossio - Tous droits réservés

Rossio - Tous droits réservés

Praça do Comércio - Copyright mycottoncloud

Praça do Comércio - Copyright mycottoncloud

Il Tejo - Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

Il Tejo - Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

Ponte 25 de Abril - Copyright my cottoncloud

Ponte 25 de Abril - Copyright my cottoncloud

Time out Market - Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

Time out Market - Cais do Sodre - Copyright mycottoncloud

La Sè - Copyright mycottoncloud

La Sè - Copyright mycottoncloud

Igreja de Sao Vicente de Fora - Tous droits réservés

Igreja de Sao Vicente de Fora - Tous droits réservés

Panteao Nacional - Copyright mycottoncloud

Panteao Nacional - Copyright mycottoncloud

Castelo de Sao Jorge - Tous droits réservés

Castelo de Sao Jorge - Tous droits réservés

Parque das Naçoes et Oceanario - Copyright mycottoncloud

Parque das Naçoes et Oceanario - Copyright mycottoncloud

Teleferico - Copyright mycottoncloud

Teleferico - Copyright mycottoncloud

Ponte Vasco de Gama - Tous droits réservés

Ponte Vasco de Gama - Tous droits réservés

Gare de Oriente - Tous droits réservés

Gare de Oriente - Tous droits réservés

MIRADORS ET PANORAMAS

Pour finir, je vous propose de prendre de la hauteur pour admirer les plus belles vues de Lisbonne. La capitale au 7 collines possède de nombreux miradors, élévators et belvédères qui permettent de contempler la cité d'une façon incomparable. 

Miradouro de Santa Luzia - Tous droits réservés

Miradouro de Santa Luzia - Tous droits réservés

Miradouro da Senhora do Monte - Tous droits réservés

Miradouro da Senhora do Monte - Tous droits réservés

Miradouro de Sao Pedro Alcantara - Copyright mycottoncloud

Miradouro de Sao Pedro Alcantara - Copyright mycottoncloud

Elevador de Santa Justa - Tous droits réservés

Elevador de Santa Justa - Tous droits réservés

Miradouro de Santa Catarina - tous droits réservés

Miradouro de Santa Catarina - tous droits réservés

Miradouro de Graça - Tous droits réservés

Miradouro de Graça - Tous droits réservés

Elevador da Gloria - Tous droits réservés

Elevador da Gloria - Tous droits réservés

Je vous laisse sur ces merveilleux souvenirs, de quoi amorcer ou prolonger les vacances... Lisbonne a encore pleins de secrets alors on se retrouve très vite.  

 

Enjoy!

Voir les commentaires

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Je suis rentrée de Lisbonne il y a une semaine et c'était un vrai bonheur!!!! Cette ville pleine de lumière, de couleurs et de charme m'a fait vibrer. J'avais envie de partager mon voyage avec vous. Quel plaisir d'être de retour sur le blog après cette belle pause ensoleillée, ça m'avait manqué.

 

Aujourd'hui, je vous dévoile les astuces et bons plans qui nous ont permis de partir 10 jours avec un budget de 344 euros par personne tout compris : INCROYABLE n'est ce pas? Suivez le guide!

ASTUCE N°1 : PRENDRE SES BILLETS D'AVON SUR UNE COMPAGNIE LOW COST

Nous avons réservé nos vols en janvier sur Ryanair pour  50 euros aller-retour, mais il existe d'autres compagnies comme : Easyjet, transavia, Vueling, Hop etc. Lisbonne est à 2h30 de Paris, voyager en Europe n'a jamais été aussi accessible!

Tous droits réservés

Tous droits réservés

s Mon petit plus pour avoir des prix intéressants :

- consulter le calendrier des tarifs sur un ou plusieurs mois afin d'identifier le meilleur moment pour partir : il y a souvent un code couleur qui permet de se repérer facilement et de s'assurer qu'on bénéficie du coût le plus bas ; 

- choisir de voyager en semaine pour éviter les augmentations du week-end ;

- voyager léger avec un bagage cabine : pas de bagage en soute pas de supplément!

 

ASTUCE N°2 : UTILISER LES TRANSPORTS EN COMMUN OU LE COVOITURAGE POUR LES TRANSFERTS AEROPORT

Ryanair organise ses vols au départ de Beauvais-Tillé, le seul aéroport de la région parisienne qui n'est pas desservi par le RER. Autant vous dire que nos pass navigo n'ont servis à rien!

On avait donc le choix entre : 

- la navette officielle de l'aéroport au départ de la Porte Maillot pour 17 euros par personne (15 euros si vous achetez les tickets en ligne) => total de 30 à 34 euros A/R ;

- un TER au départ de la Gare du Nord pour 14,50 euros par personne. Comme il s'arrête à la gare de Beauvais, il faut ensuite pendre un bus pour l'aéroport => total de 29 euros A/R (sans compter le ticket de bus) ;

la navette de la société SuperShuttle, partenaire de l'aéroport, au départ de la Gare du Nord pour 35 euros par personne => total de 70 euros A/R.

Impossible de mettre autant d'argent juste pour aller prendre l'avion! Nous avons instinctivement opté pour un covoiturage sur Blablacar et des transferts à "prix mini". 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

Au total, les trajets maison/aéroport ont coûté 10 euros par personne aller-retour. 

Une fois arrivés à Lisbonne, nous sommes allés à notre hébergement en métro direction "Alameda"! Pas moyen de se perdre, l'itinéraire était on ne peut plus direct. A côté du réseau parisien, c'est un jeu d'enfant d'utiliser les transports en commun à Lisbonne.

Carnet de voyage à Lisbonne [partie 1]

ASTUCE N°3 : DORMIR CHEZ L'HABITANT

Pour nous, c'est la façon la plus authentique de voyager. Que ce soit en France ou à l'étranger, j'aime découvrir un pays, une région, une ville en vivant avec/ou chez les gens. Je recherche un contact chaleureux, proche et intime pour nouer une véritable rencontre. Grâce à Airbnb, je me sens un peu chez moi partout ailleurs. Je trouve que c'est génial : des personnes que je ne connais pas ont désiré ma présence et me font confiance. 

Je suis en amour de cette plateforme communautaire qui propose une alternative innovante et participative d'hébergement dans 190 pays à travers le monde. On peut réserver un logement sur mesure à des prix abordables : chambre, appartement, loft, maison, villa, hôtel particulier, péniche, voilier, cabane, caravane, ferme, yourt, roulotte, tipi, igloo, hacienda, ranch... La cohabitation avec l'habitant est possible ou pas selon les préférences de chacun. Il s'agit surtout de créer du lien entre les personnes, les peuples et les cultures en inventant une autre façon de voyager sur la base d'un système protégé.

D'ailleurs, dès que j'ai envie d'évasion je me connecte sur le site pour faire des "wishlist". Je sélectionne mes logements coups de coeur pour des destinations lointaines lol. En ce moment, je me vois à Cuba, Zanzibar, en Nouvelle-Zélande, en Islande et au Costa Rica. Ces pays me font rêver et j'espère que j'irai les visiter un jour. Une prochaine destination en préparation qui sait...

 

Carnet de voyage à Lisbonne [partie 1]
Tous droits réservés

Tous droits réservés

Carnet de voyage à Lisbonne [partie 1]

Ainsi, au cours de notre séjour nous avons loué une chambre double chez Inês & Duarte pour 228 euros, soit 114 euros par personne pour 10 jours

Je ne vous en dis pas plus sur eux car je prépare des portraits de nos plus belles rencontres à Lisbonne. En tout cas, l'appartement était spacieux et moderne avec : cinq chambres, deux salles de bain, une cuisine équipée, un salon-salle à manger donnant sur "le jardin aux abricotiers" et le wifi.

 

ASTUCE N°4 : FAIRE DES COURSES, CUISINER SUR LE POUCE, MANGER ET SORTIR DANS LES ENDROITS FREQUENTER PAR LES LOCAUX

La cuisine portugaise est délicieuse, variée et bon marché! On s'est fait plaisir en mangeant au restaurant une à deux fois par jour pour gôuter un maximum de spécialités. En s'éloigant des sites touristiques, nous avons déniché des petites cantines de quartier qui proposent une cuisine familiale, frâiche et généreuse : entrée + plat + dessert pour 5 euros par personne.

J'aime ces endroits à la fois petit et convivial. Il y a 4 à 10 tables prises d'assaut par les habitués et les connaisseurs, le chef cuisiner vient parler avec vous et le service est très attentionné. Quant aux portions, préparez vos bidous car elles sont énormes! Bien souvent, nous avons eu du mal à finir nos assiettes alors que je suis TRES gourmande et que je considère le gaspillage alimentaire comme un sacrilège lol. Du coup on s'est vite adapté et il nous est arrivé de prendre un menu pour deux si on observait que les assiettes de nos voisins de table débordaient de nourriture.

Le reste du temps, on a fait des courses pour préparer le petit-déjeuner, des sandwichs lorsqu'on était en grande vadrouille ou des salades du soir après un déjeuner trop copieux. Une mention spéciale aux fruits et légumes gorgés de soleil et de saveurs. On s'est empifré de melons et de pastèques comme jamais lol.

Enfin, nous avons passé de délicieuses soirées à faire la fête avec les lisboètes, très loin de Bairro Alto et de la touristique "Pink Street". Des mojitos à 2,50 euros avec du fado ou de la musique cubaine en live pour danser jusqu'au bout de la nuit : c'est magique!

Au total, on a dépensé 216 euros à deux en courses, bars et restaurants soit 108 euros par personne. La vie est belle avec 10,80 euros par jour! On a profité de tout ce qui nous faisait envie sans aucune limite.

 

Tous droits réservés

Tous droits réservés

ASTUCE N°5 : PRIVILEGIER LES DEPLACEMENTS A PIED

On a adoré parcourir Lisbonne, ses pavés, ses ruelles et ses COLLINES. C'est notre truc de marcher des kilomètres, d'explorer, de s'arrêter pour contempler, de parler avec les gens, de se perdre pour finalement découvrir des lieux uniques. 

On s'est aussi déplacé en métro, en tram, en train, en bus et en bâteau pour accéder à certains quartiers excentrés ou partir en excursion à l'extérieur de la ville : Lisbonne est entourée de très beaux endroits à visiter. 

Nous avons choisi la recharge "zapping" de la carte Viva Viagem qui permet de faire des correspondances entre tous ces modes de transport à la fois pour 74 euros au total : soit 37 euros par personne.

Enfin, lors d'une ballade nous avons eu la surprise de trouver des vélos en accès libre et gratuit. On a pu les emprunter sans limitation de durée jusqu'à la fermeture du service qui nous les a prêté. On en reparle ;-)

 

Carnet de voyage à Lisbonne [partie 1]

Voilà, vous savez tout de l'organisation de notre voyage! Si on récapitule les dépenses, pour une personne on a : 

- Billet d'avion A/R = 50 euros (Ryanair)

- Transferts aéroport A/R = 10 euros (Blablacar)

- Hébergement pour 10 nuits = 114 euros (Airbnb)

- Courses, bars, restaurants pour 10 jours = 108 euros 

- Déplacements en métro, tram, bus, trains, bâteau pour 10 jours = 37 euros

- Visites, cartes postales, timbres = 25 euros

 

TOTAL = 344 euros 

 

Je crois vraiment qu'on peut s'envoler avec un petit budget : l'essentiel c'est la rencontre, le partage, la curiosité, la découverte, l'émerveillement, la surprise et la NOURRITURE lol. Il y a un tas d'astuces et de bons plans à connaître absolument. Pour moi, c'est d'être présentes sur des plateformes communautaires qui me mettent en lien avec d'autres personnes selon mes besoins, mais il y a pleins de façons de faire.

 

Et vous, quels sont vos petits trucs? Je suis curieuse d'apprendre de votre expérience. Je vous invite vraiment à laisser un commentaire pour poursuivre les échanges et à vous abonner gratuitement en haut à droite pour recevoir un mail à chaque nouveau post. 

 

Je vous dis à la semaine prochaine pour la suite du voyage car j'ai encore pleins de choses à vous raconter!

 

Enjoy!

 

https://www.ryanair.com/fr/fr/

https://www.blablacar.fr/

https://www.airbnb.fr/

Voir les commentaires

<< < 1 2 3
Haut

Hébergé par Overblog